Effets secondaires des stéroïdes : Survivrez-vous ?

GuillaumeII

Active Member
Pour en revenir à cet article, notamment le profil lipidique. J'ai très souvent entendu dire que l'oxandrolone avait la particularité de diminuer le bon cholestérol (de 50% pour des doses de 80mg par jour d'après une étude) et d'augmenter le mauvais, avez-vous remarqué celà ?

Personnellement çà a été mon cas avec dianabol, une sacrée dégradation d'ailleurs.
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Pour en revenir à cet article, notamment le profil lipidique. J'ai très souvent entendu dire que l'oxandrolone avait la particularité de diminuer le bon cholestérol (de 50% pour des doses de 80mg par jour d'après une étude) et d'augmenter le mauvais, avez-vous remarqué celà ?

Personnellement çà a été mon cas avec dianabol, une sacrée dégradation d'ailleurs.

Tous les stéroïdes, tu peux pas y faire grand chose
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Mais je me souviens d'après mes analyses que le dianabol était costaud sur ce point.

Sur meso rx US ils ont eu des résultats catastrophiques avec l'oxandrolone sur leur niveau de cholestérol.

J'ai vu des résultats atroce même avec 300mg de testo only sur Reddit.

J'ai pas trop de problème, je pense que c'est encore une fois vraiment individuel.
 

NA$$

Well-Known Member
Pour en revenir à cet article, notamment le profil lipidique. J'ai très souvent entendu dire que l'oxandrolone avait la particularité de diminuer le bon cholestérol (de 50% pour des doses de 80mg par jour d'après une étude) et d'augmenter le mauvais, avez-vous remarqué celà ?

Personnellement çà a été mon cas avec dianabol, une sacrée dégradation d'ailleurs.
Bonjour je confirme ses dires...

4 semaines de var à seulement 30mg le matin une seule prise journalière je suis passé de 0.55hdl à 0.28 en un mois ...

Alors que je mange énormément d'oeufs bleu blanc coeur , saumon , sardine , maquereau, huile de lin etc...

Les oraux sont des boussilleurs de high density lipids...
 

GuillaumeII

Active Member
Bonjour je confirme ses dires...

4 semaines de var à seulement 30mg le matin une seule prise journalière je suis passé de 0.55hdl à 0.28 en un mois ...

Alors que je mange énormément d'oeufs bleu blanc coeur , saumon , sardine , maquereau, huile de lin etc...

Les oraux sont des boussilleurs de high density lipids...

Bonsoir,

Oui tu as une alimentation très riche en bons lipides. Donc çà veut dire que ce produit à lui seul est capable de réduire à néant tous ces bons gestes.

Merci beaucoup pour ton témoignage très utile.
 

Matsor

Well-Known Member
Pour le Cialis c'est 5mg par jour le dosage c'est çà ?

Et c'est soit Cialis soit Aspirine c'est bien çà ?

2.5 à 5mg si tu prends tous les jours.

Aspirine et tadalafil n’ont pas la même mode d’action. Aspirine fluidifie le sang et tadalafil relaxe les vaisseaux et baisse la pression artérielle. Ils sont pas interchangeables.
 
Dernière édition:

sosodef13

Well-Known Member
Bonsoir,

Oui tu as une alimentation très riche en bons lipides. Donc çà veut dire que ce produit à lui seul est capable de réduire à néant tous ces bons gestes.

Merci beaucoup pour ton témoignage très utile.
Les dérives de dht ont une action particulière sur les profils lipidiques c’est une certitude
Mais comme a dit @GiantMuscle tous les stero te flingueront plus ou moins rapidement ton PL
 

nootropic

Well-Known Member
Salut à tous,

Je vous partage aujourd'hui un article de TNation sur les risques des stéroides, notament les effets néfastes sur le coeur.
Comme vous avez-pu le constater recement, la plupart des BB décèdent à cause de pathologies liées au coeur plutôt qu'au foie etc.

Sur le forum les précautions se tournent énormement vers le foie mais tres peu vers le syteme cardiaque, ce que je pense, est une erreur, l'article en parle mieux que moi donc voici.

Le lien orignal pour ceux qui veulent l'article en anglais : https://www.t-nation.com/sex-hormones/steroid-side-effects/

________________________________________________

Effets secondaires des stéroïdes : Survivrez-vous ?
by Christian Thibaudeau


La consommation de stéroïdes est un facteur de risque pour le développement de maladies cardiovasculaires. Les utilisateurs de stéroïdes le nient souvent, mais cela ne change rien aux faits.

Tout d'abord, un facteur de risque est quelque chose qui augmente la probabilité qu'un événement se produise. Plus vous avez de facteurs de risque, plus vous êtes susceptible d'avoir un problème.

L'obésité, le tabagisme et les antécédents familiaux de problèmes cardiaques sont tous des facteurs de risque. L'utilisation de stéroïdes l'est également. Elle peut entraîner un mauvais profil lipidique sanguin, un sang épais, une pression artérielle élevée, une augmentation de la fréquence cardiaque, une hypertrophie ventriculaire gauche et un poids corporel anormalement élevé.

Ceux qui refusent de voir la réalité en face feront remarquer que les bodybuilders n'ont pas plus de problèmes cardiaques que la population générale des États-Unis. C'est statistiquement vrai. Mais c'est parce que la population générale présente plusieurs facteurs de risque qui lui sont propres, des facteurs de risque que les utilisateurs de stéroïdes ont tendance à ne pas avoir : obésité, mauvais choix alimentaires et inactivité physique, entre autres.

Les bodybuilders, en général, sont physiquement actifs, ont un faible taux de graisse corporelle, font attention à leur alimentation et ne fument pas. Et pourtant, ils meurent de problèmes cardiaques au même rythme (ou légèrement plus) que la population générale, de plus en plus en mauvaise santé. Cela devrait vous dire quelque chose. Cela devrait vous dire que les culturistes font quelque chose qui annule tout ce qu'ils font de bien.

Les stéroïdes (et les médicaments adjacents) sont la principale raison de leur incidence accrue de problèmes cardiaques. Un point c'est tout.

Je ne vais pas vous dire d'arrêter d'utiliser des stéroïdes ; c'est un choix personnel. Mais je vais vous donner quelques conseils pour réduire les facteurs de risque.

LES EFFETS SECONDAIRES DES STÉROÏDES : FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRE

1 - MAUVAIS PROFIL LIPIDIQUE


Les stéroïdes ont un impact négatif sur le profil lipidique. Ils augmentent le LDL/mauvais cholestérol et diminuent le HDL/bon cholestérol.

Le cholestérol est comme un taxi. Les acides gras sont les passagers. Le cholestérol peut ainsi transporter les acides gras vers différentes parties du corps. Le mauvais cholestérol apporte les acides gras dans les vaisseaux sanguins ; le bon cholestérol les évacue.

Lorsque vous avez trop de mauvais cholestérol et trop peu de bon cholestérol, vous avez ce qu'on appelle un "profil artériosclérotique". Cela signifie que vous êtes plus susceptible de créer de l'artériosclérose, qui est le plus grand facteur de risque de problèmes cardiovasculaires.

On parle d'artériosclérose lorsque des graisses et d'autres substances se déposent sur les parois de vos artères. Cette plaque va rendre les artères plus dures et plus rigides, et réduire l'espace disponible pour le déplacement du sang. Il est tout simplement plus difficile pour le cœur de faire passer le sang.

Cela augmente également le risque de formation de caillots sanguins. La plaque se libère et bloque alors l'artère, provoquant un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque. L'utilisation de stéroïdes augmente le risque d'artériosclérose.


2 - UN SANG PLUS ÉPAIS

Plusieurs stéroïdes augmentent le taux d'hématocrite (les plus grands coupables étant l'equipoise, l'Anadrol et la testostérone à haute dose). Cela signifie que l'on augmente la proportion de globules rouges, la partie solide du sang. Le résultat est un sang plus épais et plus visqueux.

Il est plus difficile de le faire passer dans vos vaisseaux sanguins. Imaginez que vous faites passer du ketchup dans une paille. Plus le sang est épais, plus le cœur doit travailler dur. Cela augmente également le risque de formation de caillots sanguins.

Avoir du sang plus épais et des artères rétrécies par l'artériosclérose n'est pas une bonne combinaison.


3 - HYPERTROPHIE VENTRICULAIRE GAUCHE

L'épaississement du ventricule gauche du cœur est un effet secondaire de l'intensification du travail du cœur. Ce phénomène est parfois appelé hypertrophie cardiaque.

Pour être honnête, les athlètes d'endurance ont également un cœur plus gros, mais cela s'accompagne d'une amélioration de leur fonction en raison du type d'exercice qu'ils pratiquent. Le cœur d'un athlète d'endurance devient plus gros mais conserve son extensibilité en raison de son travail d'endurance fréquent.

Chez les utilisateurs de stéroïdes, le cœur devient plus gros mais aussi plus rigide et moins extensible. Si le cœur ne peut pas dépenser autant, cela signifie deux choses :

Moins de sang peut entrer dans le cœur à tout moment, ce qui diminue la quantité de sang qui peut être expulsée à chaque battement de cœur.
Le cœur devient plus faible pour expulser le sang. Pourquoi ? Parce que plus vous pouvez étirer le cœur, plus il peut pousser fort (grâce au réflexe d'étirement). C'est comme pour un arc et une flèche : plus vous tirez sur la corde, plus la force appliquée à la flèche est importante. Si votre cœur est trop rigide, il ne peut pas se dilater autant, et il y a moins de réflexe d'étirement pour pousser le sang vers l'extérieur.
Cela réduit la force de chaque battement de cœur (le cœur doit donc battre plus souvent pour un certain niveau d'effort) et rend l'action cardiaque moins efficace.

Les stéroïdes provoquent un épaississement du cœur par deux mécanismes. Premièrement, les stéroïdes font travailler le cœur plus fort (il doit pousser un sang plus épais dans des vaisseaux plus étroits). Deuxièmement, les stéroïdes sont également anabolisants pour le muscle cardiaque.

Lorsque vous effectuez un travail cardiovasculaire, surtout à haute intensité, qui nécessite d'envoyer beaucoup d'oxygène aux muscles, le cœur est obligé de s'étirer davantage pour envoyer plus de volume sanguin et d'oxygène. Le sang "revient aussi plus vite" (retour veineux), ce qui entraîne une dilatation ou un étirement du cœur.

C'est pourquoi les athlètes d'endurance conservent l'extensibilité de leur cœur même s'il grossit. Ce n'est PAS le cas lorsque l'épaississement du cœur est dû aux stéroïdes et à un sang plus épais. Ce cœur dur comme le roc est un autre énorme facteur de risque de maladie cardiaque.


4 - L'HYPERTENSION ARTÉRIELLE

On l'appelle "le tueur silencieux" car la plupart des gens ne se rendent pas compte que leur tension artérielle est élevée, ce qui entraîne plusieurs problèmes de santé graves.

Une pression artérielle élevée exerce une pression sur les vaisseaux sanguins du cœur et du cerveau, ce qui augmente le risque d'accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque et de lésions rénales.

De nombreux stéroïdes peuvent augmenter la pression artérielle, principalement en augmentant la rétention de sodium/eau. L'augmentation de la pression artérielle semble dépendre de la dose.

Le type de stéroïdes utilisés a également un impact. Les composés "secs" (entraînant une moindre rétention d'eau) semblent augmenter la pression artérielle dans une moindre mesure. Cependant, la rétention de sodium/eau n'est pas la seule cause de l'augmentation de la pression artérielle due aux stéroïdes.

Il y a une deuxième raison possible : une sensibilité accrue des récepteurs bêta-adrénergiques. Cela signifie que votre corps réagit plus fortement à votre propre adrénaline (ou aux suppléments/médicaments qui ciblent les mêmes récepteurs, comme l'éphédrine et le clenbutérol).

La pression artérielle augmente lorsque vous êtes dans un état de forte adrénaline. Un stéroïde qui rend vos récepteurs bêta-adrénergiques plus sensibles peut donc augmenter la pression artérielle, même sans rétention d'eau.

Des composés comme la trenbolone, l'halotestin et la méthyltriénolone augmentent tous considérablement la sensibilité aux récepteurs bêta-adrénergiques et entraînent une augmentation de la pression artérielle, même sans rétention d'eau/sodium.

Soit dit en passant, ce sont les mêmes composés qui peuvent provoquer une augmentation de l'agressivité et de l'impatience (ce que certains appellent la "rage des stéroïdes") parce que l'adrénaline vous met dans un état de combat ou de fuite.


5 - UN POIDS CORPOREL PLUS ÉLEVÉ


Plus vous portez de muscles ou de graisse, plus le cœur doit travailler dur. Vous avez besoin d'un débit sanguin plus important pour couvrir tous les tissus. D'une certaine manière, la prise de muscle peut être pire que l'ajout de graisse, car les muscles augmentent le besoin d'un flux sanguin plus important que la graisse.

En clair, plus vous avez de muscles, plus le système cardiovasculaire doit travailler dur.

Chez un haltérophile naturel, il est peu probable que l'ajout de masse musculaire soit un énorme problème en soi. La quantité de muscles que vous pouvez développer naturellement ne sera pas excessive par rapport à la capacité de votre cœur à la supporter.

Mais les stéroïdes vous permettent de construire du muscle plus rapidement que la capacité d'adaptation de votre système cardiovasculaire (en ajoutant des capillaires et en améliorant la fonction cardiaque). Les stéroïdes vous permettent également de construire une quantité de muscle qui dépasse votre limite génétique - une quantité qui peut dépasser ce que le reste de votre corps peut supporter en toute sécurité.

RISQUES POUR LA SANTÉ ASSOCIÉS À D'AUTRES DROGUES

Les bodybuilders modernes sont plus à risque que les bodybuilders de l'ancienne génération. Les doses plus élevées utilisées et le recours accru aux stéroïdes clandestins au lieu des produits pharmaceutiques jouent certainement un rôle. Mais la principale raison pour laquelle les bodybuilders modernes sont plus à risque est leur utilisation d'autres substances : de fortes doses d'hormone de croissance, de clenbutérol et d'insuline.

De fortes doses d'hormone de croissance peuvent augmenter considérablement la rétention d'eau/sodium, ce qui explique pourquoi certains bodybuilders pensent que la GH les fait gonfler rapidement. Comme indiqué précédemment, cela va augmenter la pression sanguine.

De fortes doses de GH augmentent de manière significative la fréquence cardiaque, ce qui met davantage de pression sur le cœur et peut conduire à un épaississement du cœur. La GH peut également entraîner une hyperglycémie et une résistance à l'insuline lorsqu'elle est utilisée à des doses élevées (ou fréquentes).

Certains peptides, notamment le MK-677, peuvent être encore pires à cet égard. Le MK-677 entraîne une élévation constante des niveaux de GH, ce qui signifie que la glycémie sera constamment élevée, rendant l'utilisateur plus susceptible de devenir résistant à l'insuline. Sans compter que l'hyperglycémie est en soi un facteur de risque d'artériosclérose.

Le clenbutérol, en activant les récepteurs bêta-adrénergiques, produit un effet similaire à celui de l'adrénaline et augmente donc la pression artérielle. Et n'oubliez pas que certains stéroïdes rendent les récepteurs bêta-adrénergiques plus sensibles. Cela signifie qu'ils rendent le clenbutérol beaucoup plus puissant, ce qui entraîne une augmentation encore plus importante de la pression artérielle.

Le clenbutérol peut entraîner une hypertrophie cardiaque et peut même provoquer une nécrose du tissu cardiaque. Je pense que le clenbutérol est probablement encore plus dangereux que les stéroïdes.

En outre, les hormones thyroïdiennes augmentent également la fréquence cardiaque et la pression artérielle, et la L-carnitine injectable peut entraîner une augmentation des dépôts de graisse dans les artères.


COMMENT SE PROTÉGER

La meilleure protection contre les risques potentiels des stéroïdes et des autres médicaments (à part, vous savez, ne pas en prendre) est une utilisation non idiote :

-Gardez de petites doses.
-Évitez les composés qui favorisent la sensibilité bêta-adrénergique (trenbolone, halotestin et méthyltrienolone, par exemple).
-Utilisez des cycles plus courts et prévoyez des périodes de repos.
-Mais il y a d'autres choses que vous devriez faire pour maximiser vos chances de rester en vie et relativement en bonne santé.


FAITES VOTRE CARDIO

L'entraînement cardiovasculaire est important pour tout le monde. (Voir Metcon est obligatoire.) Mais il est encore plus important pour les utilisateurs de stéroïdes.

La plupart des facteurs de risque liés aux stéroïdes sont quelque peu améliorés par l'entraînement cardiovasculaire. Le travail de cardio ou de conditionnement améliore :

-la pression sanguine (la diminue)
-La viscosité du sang (la diminue)
-le LDL/mauvais cholestérol (diminue)
-HDL/bon cholestérol (augmente)
-les triglycérides sanguins (diminuent).
-Il rend également le cœur plus fort, ce qui réduit la nécessité d'un rythme cardiaque élevé. L'exercice cardiovasculaire ne suffit peut-être pas à annuler ces facteurs de risque (surtout en cas d'utilisation de fortes doses de stéroïdes), mais il peut les améliorer considérablement.

La plupart des bodybuilders font un peu de cardio lorsqu'ils sont en phase de sèche. Mais normalement, l'intensité du travail n'est pas suffisante pour améliorer significativement les facteurs de risque. Pour améliorer la fonction cardiovasculaire, vous devez solliciter le cœur. Le simple fait de marcher sur un tapis roulant à une "intensité de conversation" (où vous pouvez encore tenir une conversation) ne suffira pas à contrebalancer les effets des stéroïdes.

La plupart des bodybuilders évitent également de faire du cardio pendant les phases de prise de masse musculaire car ils pensent à tort que cela limitera leurs gains. Désolé, mais le moment le plus important pour faire du cardio est pendant la phase de croissance, surtout si vous faites un bulk complet pour prendre le plus de poids possible.

Pendant une phase de croissance, il y a une énorme variation du poids corporel. Un niveau anormal de masse corporelle raccourcit lui-même la durée de vie.

Pendant une séance de musculation, on retient également plus d'eau (ce qui augmente la pression artérielle) et on consomme généralement des aliments qui entraînent un mauvais profil lipidique. En fait, la musculation elle-même entraîne une augmentation des facteurs de risque cardiovasculaire. Ces facteurs s'ajoutent aux effets des stéroïdes pour rendre la situation encore pire. C'est pourquoi il est nécessaire de faire un travail de conditionnement physique lors de la prise de masse.


LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES POUR LA SANTÉ

Examinons quelques compléments qui peuvent faire une différence significative, notamment sur le plan cardiovasculaire :

Les acides gras oméga-3 : L'huile de poisson peut augmenter le HDL/bon cholestérol, éventuellement diminuer le LDL/mauvais cholestérol, réduire le risque de caillots sanguins, diminuer la pression sanguine et améliorer la circulation sanguine.

Serrapeptase et Nattokinase : Ces enzymes pourraient aider à dissoudre les caillots sanguins/plaques en décomposant le composant fibrine.

Resvératrol : Il peut augmenter le HDL/bon cholestérol et prévenir les dommages aux vaisseaux sanguins. Prenez deux capsules de resvératrol à haute dose par jour.

Vitamine D3 : Elle peut être en mesure d'aider à réparer les vaisseaux sanguins endommagés.

Carditone : Cette herbe est l'un des meilleurs suppléments naturels pour diminuer la pression artérielle. J'ai vu jusqu'à une baisse de 10 points de la pression artérielle en l'utilisant.

Citrulline et jus de racine de betterave : Ils "ouvrent" les vaisseaux sanguins (vasodilatation), ce qui facilite le passage du sang dans le système circulatoire. Cela réduit le stress subi par le cœur et les vaisseaux sanguins.

Il existe d'autres bons suppléments pour la santé cardiaque, mais ceux-ci sont sûrs de faire une différence positive.

AUTRES ÉLÉMENTS À PRENDRE EN COMPTE

Bien qu'elle puisse avoir un impact négatif sur le système digestif, l'aspirine quotidienne peut faire une grande différence pour la santé cardiaque. En prévenant la formation de caillots sanguins et en améliorant le flux sanguin, elle diminue également la pression artérielle et réduit le stress sur le cœur et les vaisseaux.

Le Cialis à faible dose est étudié comme moyen d'améliorer la santé du cœur et des reins en réduisant la pression artérielle. Il fait essentiellement ce que fait la citrulline, mais en bien mieux : il crée une vasodilatation, favorise une meilleure circulation sanguine et diminue la pression artérielle.

Enfin, donnez du sang pour réduire l'épaisseur du sang. Lorsque vous donnez du sang, vous diminuez le nombre de globules rouges. L'organisme va augmenter la partie "liquide" du sang plus rapidement que les globules rouges, ce qui conduit à un sang moins visqueux.

CONNAÎTRE LES RISQUES

L'utilisation de stéroïdes anabolisants n'entraîne pas automatiquement des problèmes de santé, mais croire qu'il n'y a aucun risque est tout simplement stupide. Les stéroïdes ont un impact sur trop de facteurs de risque. Ils ne sont pas "sûrs".

Il peut s'écouler des années avant que ces facteurs de risque n'entraînent des problèmes notables, mais les dégâts s'accumulent. La plupart des utilisateurs de stéroïdes ne font pas d'examens sanguins fréquents, soit parce qu'ils n'en voient pas la nécessité, soit parce qu'inconsciemment, ils ne veulent pas voir la vérité en face.

Le fait est que les facteurs de risque pour la santé que les stéroïdes peuvent provoquer ne sont pas "ressentis". Si vous ne faites pas d'analyses de sang, vous pouvez facilement croire que tout va bien.

Je crois que les adultes ont le droit de vivre leur vie comme ils l'entendent, tant que cela ne nuit pas aux autres. Mais il est important de présenter les vrais risques et peut-être d'aider à minimiser la probabilité que quelque chose de mal arrive.​
Quand je suis sorti de l'hôpital à la suite d'un remplacement de valve aortique j'avais une hypertrophie de ventricule gauche et une insuffisance aortique sévère.

Ils m'ont bourré de médicament (une vingtaine par jours et en 6 mois j'avais le tracé le plus droit d'ecg que je n'ai jamais eu,

Tout ça pour dire que si des recherches étaient faites dans ce sens et que l'on bénéficiaient d'un vrai suivi (avoir un pds j'appel pas ça un suivi) on limiterai vachement les risques.

Les compléments alimentaires pour un effet préventif sur des hormones dosées a des km de nos sécrétion naturelle... Faut pas y espérer grand chose.

Rien qu'un beta bloquant et un antagonistes de l'angiotensine avec des androgenes on limite l'hypertension et l'hypertrophie du ventricule gauche.
 

nootropic

Well-Known Member
2.5 à 5mg si tu prends tous les jours.

Aspirine et tadalafil n’ont pas la même mode d’action. Aspirine fluidifie le sang et tadalafil relaxe les vaisseaux et baisse la pression artérielle. Ils sont pas interchangeables.
Je suis sous Kadergik 75 mg (nom médical de l'aspirine), j'ai des pds si vous voulez et niveau fluidité du sang c'est très très léger.

Par contre c'est un anti inflammatoire er ça inhibe légèrement la prise de muscle (comme l'ibuprofrene) car c'est l'inflammation suite à nos séances qui engendre le processus de sur compensation.

Si tu veux fluidifier le sang tu prends eliquis 2,5mg.
 

GuillaumeII

Active Member
Après avant de penser à fluidifier le sang faut peut-être attendre d'avoir des problèmes de sang épais ?

Perso à 500mg de boldénone undecylenate par semaine mon hématocrite ne monte pas, à la précédente cure avec en plus 1g5 de testo elle a même très légèrement descendu donc pourquoi en prendre ?
 

Weddle32

Well-Known Member
Sinon si vous voulez faire du power avec du bon matos , mais qu aucune salle ne propose ça près de chez vous , vous faites comme moi !
J ai investi un peu plus de 1500€ entre mon banc de compétition, ma barre olympique et 190kg de poids olympique.
J ai ce banc et il est top ,aucune adaptation à avoir en compétition c est sensiblement le même banc :

Le reste de mes séances hors bench ,je le fais dans une salle de fitness ,et voilà le tour est joué .
Bien entendu j ai plusieurs spotters ,dont mon fils qui fait aussi de la compétition , car seul c est pas évident de pousser lourd :)
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Après avant de penser à fluidifier le sang faut peut-être attendre d'avoir des problèmes de sang épais ?

Perso à 500mg de boldénone undecylenate par semaine mon hématocrite ne monte pas, à la précédente cure avec en plus 1g5 de testo elle a même très légèrement descendu donc pourquoi en prendre ?

Le problème c'est que des membres sont déjà à la limite haute en HTC sans prendre autre chose que de la testo donc c'est galère.

Perso je fais des dons du sang tous les deux mois donc j'ai toujours des valeurs niquels. Je monte pas trop la boldenone non plus.
 

Matsor

Well-Known Member
Je suis sous Kadergik 75 mg (nom médical de l'aspirine), j'ai des pds si vous voulez et niveau fluidité du sang c'est très très léger.

Par contre c'est un anti inflammatoire er ça inhibe légèrement la prise de muscle (comme l'ibuprofrene) car c'est l'inflammation suite à nos séances qui engendre le processus de sur compensation.

Si tu veux fluidifier le sang tu prends eliquis 2,5mg.

Aspirine faible dose ça fluidifie le sang dans un tableau clinique classique suite à des problèmes cardiaques ou en prévention mais pas dans le contexte de dopage avec des doses largement supra physiologique.

C’est un anti inflammatoire mais 75-100mg n’a pas vraiment d’impact négatif sur l’hypertrophie. Si tu prend 1-3g par jours autour de tes training ou sur une longue période c’est une autre histoire. et cette effet négatif sur l’hypertrophie est insignifiant sous stéroïdes.
 

Strake

Well-Known Member
Sauf erreur , Ça permet aussi de ne pas avoir une tension trop haute du à l’épaississement du sang ainsi que tout les problèmes qui en découles .
Aspirine faible dose ça fluidifie le sang dans un tableau clinique classique suite à des problèmes cardiaques ou en prévention mais pas dans le contexte de dopage avec des doses largement supra physiologique.

C’est un anti inflammatoire mais 75-100mg n’a pas vraiment d’impact négatif sur l’hypertrophie. Si tu prend 1-3g par jours autour de tes training ou sur une longue période c’est une autre histoire. et cette effet négatif sur l’hypertrophie est insignifiant sous stéroïdes.
 

Matsor

Well-Known Member
Sauf erreur , Ça permet aussi de ne pas avoir une tension trop haute du à l’épaississement du sang ainsi que tout les problèmes qui en découles .

Tout ça n’est valable que dans un contexte clinique et en prévention. Sous produits comme c’est souvent le cas ici avec des taux de hématocrite élevé et de l’hypertension faut pas s’attendre à des miracles avec l’aspirine (ou même des inhibiteurs de 5PDE) C’est sûrement pas tout à fait inutile mais ça fait pas baisser 1 hématocrite très haut ou tension trop élevée tant que les facteurs inducteurs sont présents.
 

Publicité Stéroïdes

Haut