Étude anavar

Mr sharky

Well-Known Member
Les effets de l'oxandrolone sur l'hormone de croissance et les axes gonadiques chez les garçons présentant un retard constitutionnel de croissance et de puberté.

OBJECTIF: Nous avons étudié les effets de l'oxandrolone sur les concentrations sériques de LH, FSH, testostérone, GH, SHBG, DHEAS, IGF-I et insuline chez les garçons présentant un retard constitutionnel de croissance et de puberté.

SCHÉMA: Dix garçons présentant un retard constitutionnel de croissance et de puberté, d'âge moyen 13,8 ans (extrêmes 12,4-15,5) ont été étudiés. Des profils de concentration sérique de vingt-quatre heures de GH, LH et FSH ont été construits en prélevant des échantillons de sang à des intervalles de 20 minutes. Trois occasions d'étude sur une période de 6 mois ont été choisies pour évaluer les concentrations d'hormones avant, pendant et 6 semaines après une cure de 3 mois d'oxandrolone (2,5 mg une fois par jour).

RÉSULTATS: La vitesse de croissance a augmenté pendant le traitement à l'oxandrolone et est restée plus élevée après le traitement (avant 3,9 +/- 0,5; le 6,3 +/- 0,8; après 6,4 +/- 0,9 cm / an (moyenne +/- SEM) ANOVA bidirectionnelle, F = 5,3, P = 0,02). L'oxandrolone a eu des effets androgènes, supprimant les concentrations sériques moyennes de LH de 1,7 +/- 0,3 à 1,1 +/- 0,2 U / I et les concentrations sériques de testostérone de 1,9 +/- 0,6 à 0,8 +/- 0,1 nmol / l. Les concentrations de SHBG ont également été réduites de 130,9 +/- 14,6 à 30,7 +/- 7,3 nmol / l. La concentration sérique de GH a légèrement baissé de 5,9 +/- 0,6 à 4,8 +/- 0,5 mU / l. Après l'arrêt du traitement, il y a eu un `` rebond '' significatif de la LH sérique moyenne sur 24 heures (2,6 U / l +/- 0,4) et des concentrations de testostérone (3,2 +/- 0,9 nmol / l) mais aucun changement dans les concentrations sériques de GH. Les valeurs de SHBG ont également augmenté, mais pas dans la même mesure que celles observées avant le traitement (82,0 +/- 8,4 nmol / l). Il n'y a eu aucune différence statistiquement significative dans les concentrations sériques de FSH, DHEAS, IGF-I et d'insuline au cours de la période d'étude. Dans une analyse de régression multiple par étapes des facteurs qui pourraient influencer le taux de croissance observé, la concentration sérique moyenne de testostérone sur 24 heures et le traitement (actif ou non) avec l'oxandrolone ont été les principales influences. La relation a été décrite par l'équation Vitesse de hauteur = 0,69 (concentration moyenne de testostérone sérique sur 24 heures) +1,70 (régime de traitement) +3,37 (R2 ajusté = 0,35, F = 8,39, P = 0,001). la concentration sérique moyenne de testostérone sur 24 heures et le traitement (actif ou non) avec l'oxandrolone ont été les principales influences. La relation a été décrite par l'équation Vitesse de la hauteur = 0,69 (concentration moyenne de testostérone sérique sur 24 heures) +1,70 (régime de traitement) +3,37 (R2 ajusté = 0,35, F = 8,39, P = 0,001). la concentration sérique moyenne de testostérone sur 24 heures et le traitement (actif ou non) avec l'oxandrolone ont été les principales influences. La relation a été décrite par l'équation Vitesse de la hauteur = 0,69 (concentration moyenne de testostérone sérique sur 24 heures) +1,70 (régime de traitement) +3,37 (R2 ajusté = 0,35, F = 8,39, P = 0,001).

CONCLUSIONS: Oxandrolone a une action androgène comme le montrent les changements dans les concentrations sériques de LH, de testostérone et de SHBG et par le manque d'effet sur la FSH. Aucun effet de l'oxandrolone sur l'axe GH n'a été documenté. Nous suggérons que les effets favorisant la croissance de l'oxandrolone sont liés en partie aux effets androgènes légers du stéroïde et l'accélération de la croissance après le retrait de l'oxandrolone peut refléter une augmentation des concentrations sériques totales de testostérone et une diminution des niveaux de SHBG et des progrès de la puberté.

Source: ncbi
 

sosodef13

Well-Known Member
Bonne étude, je l’avais deja lu il me semble.

Oui loxandrolone reste un produit plus safe mais plus suppressif qu’on ne le pense.

Cependant, j’ai noté qu’avec ce genre d’oraux la relance est quand même assez facile
 

Hawk

Well-Known Member
J'ai remarqué que les avis sur l'usage de cette molécule sont souvent assez tranché et divisé... Certains la voie comme une excellente molécule, relativement safe et qui même seul peut faire le taff et d'autre ne veulent limite pas en entendre parler. Je me dis que c'est peut être une molécule pas si bien connu que ça pour qu'il y ait cette divergences de discours. Merci pour cette étude qui va permettre de mieux la connaître sur le fofo. Vous en pensez quoi vous de cette etude/molecule?
 

Bolo yeung

Well-Known Member
Sur le site du NCBI, il y a des centaines d'étude sur divers stéroïdes anabolisants, pas toutes évidente à cerner.
Il suffit d'entrer le nom d'une molécule dans la barre de recherche et c'est partie.
C'est une énorme base de données, toutefois le fait qu'une étude soit sur le site ne garantie pas forcément son sérieux
 

Mr sharky

Well-Known Member
Pour moi c'est le winstrol haut de gamme. Moin agressif sur le cœur, les cheveux, le foie, les reins et les tendons. Plus efficace sur la lipolyse. Cependant moin d'affinité avec la shbg.
Le win développe plus de puissance/vitesse également mais par quel procédé ? Ont connais le mécanisme du var par la rétention de créatine phosphate dans les cellules musculaire mais celui du winny n'est pas évident.

D'ailleurs sous oxandrolone je me supplemente à hauteur de 10g de créatine (dont 5g post entraînement)
Ça fait la diff !
L'idéal serait de prendre les 5g avec malto ou insu mais ont utilise surtout ce type de molécule en sèche..
 

Hawk

Well-Known Member
Intéressant tout ça... Tu as vraiment vu une différence entre une supplémentation à 10g ou une normal voir nul de creatine ?
Ps: il me semble que la créatine est encore mieux assimilé si pris de façon très étalé par exemple en la mettant dans une bouteille à siroter sur la journée... ;)
 

Toto335

Well-Known Member
Oxandrolone est un stéroïde anabolisant androgène très populaire et est considéré comme l'un des plus sympathiques en termes d'effets secondaires. C'est l'un des rares stéroïdes anabolisants qui entraîne un taux de réussite élevé chez les femmes, à tel point qu'il est souvent appelé «The Girl Steroid». Mais c'est un titre qui est un peu trompeur car il est très efficace chez les hommes , il se trouve que c'est l'une des rares femmes à pouvoir utiliser sans problèmes majeurs.

L'oxandrolone est également l'un des stéroïdes anabolisants les plus sous-estimés en raison de sa nature douce, mais le manque d'appréciation de certains utilisateurs de stéroïdes est dû à des attentes ridicules ou simplement à l'achat d'un produit médiocre. L'oxandrolone est l'un des stéroïdes les plus couramment contrefaits à avoir jamais existé.

Oxandrolone a vu le jour dans les années 1960 et a été mis sur le marché par GD Searle & co sous le nom d'Anavar. Le composé aurait de nombreux avantages thérapeutiques mais a cessé d'exister en 1989. À la fin des années 80 et au début des années 90, la FDA a exercé une pression énorme sur le marché des stéroïdes et Searle a tout simplement abandonné la ligne. Vers le milieu des années 1990, presque tout l'Oxandrolone a disparu du marché jusqu'en 1995, lorsque le stéroïde est réapparu via Bio-Technology General CORP (BTG) sous la marque Oxandrin. Avec la nouvelle marque et la nouvelle propriété et un monopole complet sur le médicament, BTG a considérablement augmenté le prix, ce qui en fait l'un des stéroïdes anabolisants les plus chers à avoir jamais existé. Dans les temps modernes, le prix a baissé grâce à la fabrication générique, mais Oxandrolone reste toujours l'un des stéroïdes les plus chers que vous trouverez jamais.

Remarque importante: Anavar est toujours le nom le plus couramment utilisé associé à Oxandrolone. Cependant, aucune entreprise pharmaceutique n'a fabriqué Oxandrolone sous ce nom depuis 1989. C'est un fait important à retenir si vous êtes sur le marché.

Fonctions et traits d'Oxandrolone
L'oxandrolone est un stéroïde anabolisant androgène dérivé de la dihydrotestostérone (DHT). Plus précisément, Oxandrolone est l'hormone DHT avec l'ajout d'un atome d'oxygène à la place du carbone-2 dans le cycle A. Cette simple alternance augmente considérablement le pouvoir anabolisant de l'hormone et empêche sa dégradation métabolique. L'hormone est ensuite à nouveau modifiée à la 17 e position de carbone par l'addition d'un groupe méthyle. Cela permet à Oxandrolone d'être ingéré par voie orale sans être détruit par le foie et le classe officiellement comme stéroïde anabolisant alkylé en C17-alpha (C17-aa).

Oxandrolone s'est avéré tenir comme initialement vanté de nombreux avantages thérapeutiques. Il est le plus souvent utilisé pour faciliter la prise de poids nécessaire après une infection ou une intervention chirurgicale ou toute autre condition pouvant entraîner une perte de poids importante. Les patients atteints du VIH et du cancer peuvent tous deux bénéficier de ce stéroïde. L'oxandrolone a également prouvé son efficacité dans le traitement de la surexposition aux corticostéroïdes et a une solide expérience en matière d'augmentation de la densité osseuse dans la lutte contre l'ostéoporose. Malheureusement, bien qu'il soit utilisé avec succès dans la plupart des pays, son utilisation est quelque peu limitée aux États-Unis à de telles fins. L'hormone a également été utilisée avec succès chez les enfants qui manquent de production d'hormones et même dans le traitement de certains cas d'hépatite.

En regardant simplement les avantages thérapeutiques d'Oxandrolone, nous devrions déjà avoir au moins une légère compréhension de la raison pour laquelle le stéroïde est apprécié par de nombreux athlètes améliorant les performances. Bien que considéré comme un stéroïde doux, la cote anabolique d'Oxandrolone est plus du triple de celle de la testostérone. Cela ne veut pas dire que Oxandrolone est aussi puissant en termes de construction de masse que la testostérone, mais il devrait commencer à donner une appréciation pour le composé. Lorsque nous couplons cela avec sa faible androgénicité, qui fait partie de ce qui le rend si doux, nous pouvons vraiment commencer à l'apprécier.

L'oxandrolone possède de nombreuses fonctions bénéfiques, mais c'est sa capacité à réduire les hormones glucocorticoïdes de la globuline de liaison des hormones sexuelles (SHBG) et l'augmentation de la rétention d'azote qui la rendent si précieuse. Une augmentation de la rétention d'azote crée un environnement anabolique plus approprié où un environnement réduit conduit au catabolisme. La diminution de SHBG favorise des niveaux plus élevés de testostérone libre et libère également toutes les autres hormones stéroïdes anabolisantes de la liaison. Un SHBG inférieur peut entraîner plus de punch des stéroïdes que vous utilisez. On se retrouve alors avec la réduction des glucocorticoïdes, hormones de la fonte musculaire. Ces hormones favorisent le gain de graisse et la perte musculaire; ils font littéralement le contraire de ce que vous recherchez.

L'oxandrolone est également connue pour sa capacité à augmenter le nombre de globules rouges, ce qui à son tour favorisera une amélioration de l'endurance musculaire. Certaines données ont montré que ce stéroïde peut même favoriser des niveaux accrus d'endurance cardiovasculaire. Tout aussi excitant, c'est l'un des seuls stéroïdes anabolisants qui peuvent être appelés stéroïdes à combustion directe des graisses. Tous les stéroïdes anabolisants peuvent avoir un impact positif sur le taux métabolique et certains sont soupçonnés d'avoir un effet sur la combustion directe des graisses, mais combien a toujours été peu concluant. Il a été démontré que l'oxandrolone favorise directement la lipolyse. Il y a plusieurs raisons possibles à cela:

  • L'oxandrolone se lie fermement au récepteur des androgènes
  • L'oxandrolone a la capacité de réduire la globuline se liant à la thyroïde
  • L'oxandrolone a la capacité d'augmenter la préalbumine se liant à la thyroxine, ce qui entraîne l'utilisation de plus de triidothyronine (T3).
Effets d'Oxandrolone
Les effets d'Oxandrolone peuvent avoir un impact positif sur la plupart des phases d'amélioration des performances. Pour l'athlète hors saison, tout poids gagné ne sera que du tissu musculaire. L'oxandrolone ne s'aromatise pas et il n'y aura pas de rétention d'eau, et comme tous les stéroïdes anabolisants, il ne peut pas favoriser le gain de graisse. Il est vrai qu'un homme ne devrait pas s'attendre à des accumulations massives de taille ou de poids en raison de l'utilisation de ce stéroïde, mais les gains seront solides et souvent plus faciles à conserver après l'utilisation par rapport à certains stéroïdes.

Bien que n'étant pas un constructeur de masse phénoménal pour les hommes en basse saison, avec les femmes, c'est une autre histoire. Les femmes sont beaucoup plus sensibles à l'hormone et en retireront beaucoup plus en termes de croissance. De plus, la plupart des femmes ne recherchent pas les gains extrêmes qu'un homme pourrait rechercher. Ajoutez à cela la nature amicale des effets secondaires dont nous parlerons plus tard et c'est un stéroïde féminin hors saison difficile à battre.

Homme ou femme, Oxandrolone aidera avec le métabolisme global, et en raison de ses effets de lipolyse, vous devriez pouvoir rester plus maigre en basse saison avec Oxandrolone par rapport à sans. D'autres stéroïdes utilisés seront également plus puissants. Cependant, aussi grand que cela puisse paraître, nous devons considérer le coût et pour un homme, il y aura de meilleurs moments pour l'utiliser.

Sans aucun doute, quel que soit le sexe, le meilleur moment pour voir les effets positifs d'Oxandrolone sera pendant une phase de coupe. En raison de la puissance anabolique puissante qu'il contient, comme indiqué ci-dessus, c'est l'un des meilleurs stéroïdes pour préserver les tissus maigres qui seraient autrement perdus lors d'un déficit calorique nécessaire en place pour perdre de la graisse corporelle. Si nous voulons perdre de la graisse, nous devons brûler plus que ce que nous consommons, ce qui met les tissus maigres en danger et, à terme, en danger. Oxandrolone fournira la mesure de protection nécessaire. La perte de graisse se produira également à un rythme plus efficace avec ce stéroïde à la fois grâce à un métabolisme amélioré et à la promotion directe de la lipolyse. Et une fois maigre, les effets d'Oxandrolone favoriseront considérablement un physique plus dur et plus défini.

L'oxandrolone est également appréciée par de nombreux athlètes qui cherchent à améliorer leurs performances mais qui ne cherchent pas nécessairement à couper ou à encombrer. L'oxandrolone a de belles propriétés d'augmentation de la force, et comme il ne favorisera pas la prise de poids de masse, c'est un excellent choix pour de nombreux athlètes. Ce stéroïde améliorera la récupération, un facteur nécessaire pour toute personne qui fait régulièrement de l'activité physique et devrait également augmenter considérablement l'endurance musculaire.

Effets secondaires d'Oxandrolone
De tous les stéroïdes à base de DHT et même non à base de DHT, Oxandrolone est vraiment l'un des stéroïdes anabolisants les plus favorables aux effets secondaires, si ce n'est. Il y en a d'autres qui sont encore plus conviviaux, mais la plupart d'entre eux ont peu d'importance car ils ne sont pas du tout efficaces non plus. Ne vous y trompez pas, il existe des effets secondaires possibles de l'utilisation d'Oxandrolone, mais il n'est pas rare qu'une utilisation sans effet secondaire se produise. Afin de comprendre les effets secondaires possibles d'Oxandrolone, nous les avons répartis dans leurs catégories respectives ci-dessous.

[1] Oestrogène:
Oxandrolone ne porte ni ne possède aucun effet secondaire lié aux œstrogènes. Il n'y a pas d'aromatisation (conversion de la testostérone en œstrogène), ce qui signifie que la rétention d'eau et la gynécomastie ne peuvent pas se produire; en fait, les deux sont impossibles avec ce stéroïde. L'oxandrolone n'est pas un progestatif, ce qui rend encore une fois la gynécomastie impossible. Comme il n'y a pas de rétention d'eau possible, cela signifie qu'une pression artérielle élevée basée sur la rétention d'eau est également impossible.

[2] Androgène:
Les effets secondaires androgènes sont les plus courants, bien que nous ne puissions pas les appeler extrêmement courants. L'activité androgène existe. L'acné, la croissance accélérée des poils corporels et la perte de cheveux chez les hommes prédisposés à la calvitie masculine sont tous possibles. Cependant, ce ne sont pas courants, mais ils sont possibles. La génétique déterminera un peu.

Remarque importante: Oxandrolone ne sera pas affecté par un inhibiteur de la 5-alpha réductase comme le finastéride. Ces inhibiteurs sont utilisés pour lutter contre la réduction de la testostérone en DHT et sont utilisés pour lutter contre la perte de cheveux possible associée. Cela ne fonctionnera pas avec Oxandrolone car il est déjà DHT. Vous ne pouvez pas bloquer une conversion qui n'existe pas.

Les effets secondaires androgènes d'Oxandrolone peuvent également inclure la virilisation chez les femmes. Cela fait référence à des symptômes tels que la croissance des poils, un approfondissement des cordes vocales et une hypertrophie clitoridienne. Heureusement pour les utilisatrices, la virilisation n'est pas courante avec des doses responsables, mais elle est possible et peut survenir même à faibles doses chez les femmes sensibles. Si des symptômes de virilisation apparaissent, l'individu voudra cesser l'utilisation et ils disparaîtront. Si les symptômes sont ignorés et autorisés à se manifester, ils peuvent devenir permanents et irréversibles. Si des symptômes apparaissent, ils peuvent être essayés plus tard à une dose plus faible et vous pourrez même augmenter à mesure que le corps s'adaptera, mais certains ne pourront tout simplement pas l'utiliser.

[3] Testostérone:
Comme avec tous les stéroïdes anabolisants, Oxandrolone supprimera la production naturelle de testostérone chez les hommes. La suppression de la testostérone varie d'un stéroïde à un autre en termes de taux et Oxandrolone est l'une des formes les plus douces. Cependant, la plupart des hommes auront toujours besoin d'une certaine forme de testostérone exogène s'ils utilisent Oxandrolone à une dose significative pendant une période significative. Ceux qui ne complètent pas avec de la testostérone ont une excellente chance de se mettre dans un état de faible testostérone. À des fins d'information, un dosage de niveau de performance d'Oxandrolone supprimera la production naturelle de testostérone chez la plupart des hommes en abaissant les niveaux sériques de testostérone de 50%. Cela mettra la plupart des hommes dans un état de bas niveau et sinon certainement dans un état inférieur à l'optimum.

Une fois que l'utilisation d'Oxandrolone est terminée et que, avec tous les stéroïdes anabolisants, la production naturelle de testostérone du corps recommencera. Il est important de noter que la récupération des niveaux naturels antérieurs suppose qu'aucune condition préalable de faible niveau n'existait et qu'aucun dommage n'a été causé à la HPTA pendant l'utilisation des stéroïdes. La plupart des hommes auront besoin d'un plan de thérapie post-cycle (PCT) pour aider au rétablissement, mais ils doivent également noter que le PCT ne favorisera pas le rétablissement complet. Il faut plusieurs mois pour récupérer de l'utilisation de stéroïdes anabolisants et il n'y a aucune garantie que vous serez toujours avec le meilleur plan PCT au monde.

[4] Hépatotoxicité:
Comme tous les stéroïdes anabolisants C17-aa, Oxandrolone est toxique pour le foie. Les valeurs des enzymes hépatiques seront élevées lorsque ce stéroïde sera utilisé. Cependant, c'est l'un des stéroïdes C17-aa les plus doux. Des études ont montré que les doses thérapeutiques peuvent ne pas augmenter de manière significative les valeurs hépatiques. Les doses de performance les augmenteront certainement dans la plage de stress, mais en supposant un autre foie sain et une utilisation qui ne dépasse pas les délais recommandés, le foie devrait récupérer assez rapidement sans aucun dommage. N'oubliez pas que les enzymes hépatiques élevées n'équivalent pas à des dommages, mais au stress qui pourrait entraîner des dommages. Afin de protéger votre foie, les éléments suivants sont importants:

  1. Oxandrolone ne doit pas être utilisé si vous souffrez d'une maladie ou d'un problème hépatique.
  2. La consommation d'alcool doit être minimale, aucune consommation n'étant la meilleure option. Si c'est un problème, vous devez éviter ce stéroïde.
  3. La plupart des médicaments en vente libre comportent différents niveaux d'hépatotoxicité et doivent être évités autant que possible.
  4. Oxandrolone ne doit pas être utilisé plus de 8 semaines à la fois et aucun stéroïde C17-aa ne doit être utilisé à nouveau jusqu'à ce que les enzymes hépatiques soient revenues à la normale.
  5. Les détoxifiants hépatiques devraient faire partie de votre plan.
Administration d'Oxandrolone
L'oxandrolone est un stéroïde anabolisant ingéré par voie orale qui est normalement prescrit dans la plage de 5 à 10 mg par jour avec des doses prescrites dépassant rarement 20 mg par jour. L'utilisation durera normalement 2 à 4 semaines, suivie d'une courte pause et de la répétition du cycle jusqu'à ce que le problème soit résolu. L'utilisation de cette nature peut dans certains cas durer indéfiniment.

Pour l'utilisateur de stéroïdes anabolisants, 20-30 mg par jour, bien qu'une faible dose produise une bosse anabolique. Cependant, 40 à 50 mg par jour est beaucoup plus courant et efficace. Certains hommes utiliseront jusqu'à 80-100 mg par jour, mais gardez à l'esprit que cela augmente les risques d'effets secondaires.

Les utilisatrices d'Oxandrolone doseront normalement le stéroïde à 5-10 mg par jour. Il n'est pas courant qu'une femme ait besoin de plus de 10 mg par jour, mais si plus est nécessaire, elle peut être augmentée de 5 mg. Des doses supérieures à 20 mg par jour assureront presque un certain niveau de virilisation. 6-8 semaines d'utilisation est standard pour les hommes et les femmes.
 

Mr sharky

Well-Known Member
Intéressant tout ça... Tu as vraiment vu une différence entre une supplémentation à 10g ou une normal voir nul de creatine ?
Ps: il me semble que la créatine est encore mieux assimilé si pris de façon très étalé par exemple en la mettant dans une bouteille à siroter sur la journée... ;)
Alors oui javais vu une grosse différence mais je prenais avec Malto ( + 5kgs en 2 semaines ) Les 2 dernieres semaines de cure. J'etait plein a mort, dailleur je ne pouvais plus porter les t-shirt habituel c'est pour dire...
-La creatine se detruit tres rapidement dans leau donc non pas possible. j'utilise des capsules de 0,7g
Je procedais comme cela:

reveil: 2ui gh
1h apres: 30g malto/30g whey/30mg de var
45 apres: repas leger sans lipides
1h apres: entrainement
2ui de gh
1h apres: 60g malto/60g whey/30mg de var/5g de creatine
45 apres: repas leger sans lipides
2h apres: GROS REPAS avec lipide + 0,7g creatine
3h apres: REPAS avec lipide + 0,7g creatine
3h apres: REPAS avec lipide + 0,7g creatine
 

Hawk

Well-Known Member
@Toto335 merci beaucoup super complet, j'y ai appris quelque trucs !! (tu pourras me donner la source de l'article stp)

@Mr sharky yes merci top ton protocole !! Tu tournais à quoi ? (gh et Var only ou testo en plus ?)
Et OK je savais pas pour la destruction dans l'eau, merci ;)
 

Sélecto

Well-Known Member
Intéressant tout ça... Tu as vraiment vu une différence entre une supplémentation à 10g ou une normal voir nul de creatine ?
Ps: il me semble que la créatine est encore mieux assimilé si pris de façon très étalé par exemple en la mettant dans une bouteille à siroter sur la journée... ;)
Oui
Il y a une étude qui montre qu'il est plus efficace de fractionner les prises
 

Mr sharky

Well-Known Member
@Toto335 merci beaucoup super complet, j'y ai appris quelque trucs !! (tu pourras me donner la source de l'article stp)

@Mr sharky yes merci top ton protocole !! Tu tournais à quoi ? (gh et Var only ou testo en plus ?)
Et OK je savais pas pour la destruction dans l'eau, merci ;)
gh
var
testo trt
masta 700
npp 300

Je refais la meme uniquement avec testo trt et var.
Le masta a trop d'impact negatif sur le cholesterol et il faut charger fort.
Le Npp trop d'impact sur l'axe et sur la biochimie cerebrale.
Du coup, il n'y a plus beaucoup de choix pour une autre molecule^^
 

Sélecto

Well-Known Member
Les hormones naturelle du corps ne créent pas de pic anabolique aussi puissant que sous anabo. C'est beaucoup, beaucoup plus stable.
Le timimg est bien plus important sous chimie.
Meme si l'environnement anabolique general est augmenté, il y a d'enormes pics et de grosses opportunités a ne pas rater
Avec la dope, tu étales principalement tes prises de créa après le training ?
 

Mr sharky

Well-Known Member
Meme sans. La crea est hypoglycémiante et agit sur le long terme. aucun interet juste avant l'entrainement .
Je mentraine au reveil sinon aucun soucis d'en prendre 2/3h avant
 

Sélecto

Well-Known Member
Meme sans. La crea est hypoglycémiante et agit sur le long terme. aucun interet juste avant l'entrainement .
Je mentraine au reveil sinon aucun soucis d'en prendre 2/3h avant
Ok
Pour être honnête, je n'ai jamais constaté de différences notables avec la créa
 

Mr sharky

Well-Known Member
Ok
Pour être honnête, je n'ai jamais constaté de différences notables avec la créa
Au fait, pour certain individus, la supplementation supprime la synthèse endogène de créa. As tu essayé de plus forte dose ?
Au delàs de l'aspect performance, la créatine a un effet protecteur sur les neurones et augmente l'igf1
 

Publicité Stéroïdes

Haut