Odeur urine

Discussion dans 'Coin Médical' démarrée par Dydy, 12 Janvier 2019.

  1. #1
    Dydy

    Dydy Member

    Salut les musclés !!
    J'avais une question a la quelle je n'ai jamais trouvé réponse ...

    Lors de la prise de testo.E j'ai remarqué a partir de 3/4 semaine et se judquju la fin une odeur du genre amoniac un truc assez sure comme odeur jamais eu sa avent dans mes urines . Je suis le seul ? Merci .
     
  2. #2
    Keyser_Söze

    Keyser_Söze Well-Known Member

    Non poto c'est normal ça dépend beaucoup de facture la testo les compliments alimentaires que tu prends et aussi les acides aminés, si par exemple tu change de ratio ou marque peut aussi, ou même quand tu change de testo arrive aussi, j'ai eu la même chose que toi une odeur bizarre et forte pendant 3 ou 4 jour puis plus rien t'inquiète ;)
     
  3. #3
    Barry'l

    Barry'l Active Member

    Jamais eu d'odeur particulière
    Tu bois peut etre pas assez. Moi je tourne généralement a 4l/j
     
  4. #4
    Dydy

    Dydy Member

    Je suis même plus proche des 5l lol je bois énormément
     
  5. #5
    HardWork

    HardWork Well-Known Member

  6. #6
    Dydy

    Dydy Member

    Oui effectivement ...
    Cela viendrais de sa ?
    Mais seulement sous testo ...
    Car sinon rien même avec un taux de proteines relativement haut
     
  7. #7
    Barry'l

    Barry'l Active Member

    Le corp régule tout seul son ph.
    C'est des histoires de grand mère le fait de pouvoir changer manuellement l'équilibre du ph sanguin (donc de l'usine)
    La seule chose que tu changeras c'est l'acidité de ton estomac
     
  8. #8
    HardWork

    HardWork Well-Known Member

    Déjà, merci pour la recette de grand-mère, visiblement le forum ne change pas trop : Respecte moi et je te respecterais @+ (c'est ce que tu écris et pense je crois), enfin...

    Pour ceux que cela intéresse d'étudier le sujet :
    http://www.michaelgundill.com/blog/447
     
  9. #9
    Barry'l

    Barry'l Active Member

    ca m'interesse pas lol
    Gundill c'est un vendeur, pas un bodybuilder ^^
    Moi j'écoute ce que disent les bodybuilders, toujours écouter les plus gros, ils ont réussi, c'est pas pour rien. Le reste je zap.
    Après chacun ces croyances hein ! Je dis pas, je suis sur que tu es convaincu qu'il faut des légumes et des fruits pour réguler sont ph. Moi je suis sur du contraire, et je m'en porte pas plus mal d'avoir banni tout ça de mon alimentation :D
     
  10. #10
    Samuro

    Samuro Well-Known Member

    "Pour fonctionner correctement, notre organisme doit se situer dans une zone de pH équilibré, ni trop bas, ni trop élevé – c’est-à-dire ni trop acide, ni trop basique (ou alcalin).

    Chez une personne en bonne santé, le pH du sang est très stable. Il est de 7,40 (± 0,02 unités pH). Le sang est donc légèrement alcalin.
    La capacité du sang à stabiliser son pH est remarquable : malgré les quantités (parfois importantes) d’acides générés dans le corps (du fait de la transformation des aliments et du fonctionnement même de nos cellules), le pH sanguin reste toujours stable entre 7,38 et 7,42. S’il se maintient dans cette zone étroite d'équilibre acide-base, c’est qu’il en va de notre santé et de la survie de notre organisme : en deçà de 7,38 et au-delà de 7,42 notre vie est menacée.

    La régulation de l'équilibre acide-base :

    Pour maintenir son pH dans ces limites très étroites et maintenir un bon fonctionnement cellulaire, l’organisme est doté de systèmes régulateurs très performants. Il s’agit :
    • à court terme (quelques secondes), des systèmes « tampons » qui neutralisent instantanément l’excédent d’acidité (à l’intérieur des cellules du sang, de l’os…)
    • à moyen terme (quelques minutes), des poumons
    • à plus long terme (quelques heures à quelques jours), des reins
    Le problème c’est que ces systèmes ne suffisent pas toujours. Par exemple, la capacité d’élimination de l’acidité par les reins est limitée et avec l’âge, elle diminue.
    D’autre part, si l’alimentation est globalement très acidifiante (excès d’aliments acidifiants, manque d’aliments alcalinisants), si les substances acides générées par l’alimentation dépassent les capacités de neutralisation de l’organisme, il s’en suit une acidification latente et chronique des tissus. On parle d’acidose chronique à bas bruit.

    Les conséquences d'une acidose chronique :

    L'acidose chronique est délétère car à la longue, elle favorise de nombreux troubles :
    • les os se déminéralisent et se fragilisent,
    • les muscles s’affaiblissent,
    • le risque de calcul rénal augmente,
    • les tissus peuvent être moins sensibles à l’insuline
    • la sensibilité à la douleur peut augmenter
    • la tension artérielle peut augmenter, le système immunitaire être moins efficace, la fatigue s’installer…
    5 conseils pour ne pas laisser s'installer une acidose :
    • Limiter ses apports en sel et plus généralement en chlorures.
    • Éviter les sodas, source d'acides comme l'acide phosphorique.
    • Éviter les excès de protéines animales et de produits céréaliers.
    • Augmenter sa consommation d'aliments basifiants, c'est-à-dire à indice Pral négatif : les fruits et les légumes et les épices essentiellement (aussi : thé, tisane...).
    • Privilégier les aliments riches en potassium (nutriment essentiel au fonctionnement des "systèmes tampons") et le cas échéant prendre un complément de bicarbonate ou de citrate de potassium."
    Source : https://www.thierrysouccar.com/sante/info/quest-ce-que-lequilibre-acide-base-498

    Thierry Souccar est moins gros que 100% des bodybuilders que tu suis, donc ne prête pas attention aux conneries que je viens de poster.

    Pour les autres, il y a peut-être un intérêt à creuser un peu la question. ;)
     
    dvnfit666, HardWork, Barry'l et 3 d'autres aiment votre message.

© 1997–2015 MESO-Rx. Tous droits réservés. Avis de non-responsabilite.