Peptides pour PCT

Cabroncitow

Well-Known Member
Bonjour Meso !
Comme écrit dans le titre j’aimerai connaître les meilleurs peptides pour une PCT afin de garder le plus de gains après une cure.
Qu’ils soient en inhalateur ou en injection c’est pas un soucie pour moi !

En remerciant le futur savoir qui sera apporté à ce post.
 

Heinrich

Well-Known Member
PEG Mgf en alternance avec l’igf1 lr3.
TB500 qui maintient un bon niveau d’énergie et permet de continuer à supporter des charges importantes d’entraînement en épargnant les tendons et articulations.
La folli, c’est très bien, mais vu les effets secondaires (fatigue jusqu’à l’épuisement, et point d’injection très douloureux durablement) je déconseille hors période de congés prolongées.
J’ai commencé à tester la progesterone en crème (faibles doses, à peine 5-10mg/j, soit 6-700mg de progestogel, un raisin sec en volume). Effets positifs sur les taux de testo, et anti oestrogeniques (mais UNIQUEMENT à ces très faibles doses !), + amélioration du sommeil et du bien être ressenti.
 

sosodef13

Well-Known Member
J’ai quasiment tout tente en terme de peptide et gh afin de limiter les contre coup de la pct, et je peux affirmer selon ma propre expérience que la perte est inévitable, la prise de gras non plus.
Alors peut être que sans ces aides ça aurait été pire?! Je ne sais pas j’ai tjrs cherche a mettre tout en œuvre pour faire une bonne pct.
Je pense qu’au delà des peptides utilisés, c’est la période pre pct qui est importante, laisser le corps tourner à faible testo longuement afin de nettoyer le corps complètement de tout aas, arriver à un taux e2 gérer, et un cortisol sous contrôle. Ce sont piur moi les deux points essentiels
 

Steph31

Well-Known Member
Pour mon expérience en cours donc actuellement en PCT j’ai fini la phase hmg hcg le clomid me reste quelques jours et ensuite le nolva et complément
Les peptides je fais gh igf lr3 cjc et ipa actuellement ça m’a permis de cramer du gras tout en restant en maintien niveau calories après je me freine pas sur les quantités car je trouve que ça influe sur la libido
(Gras = libido) grossièrement
 

castor

Active Member
Passer sur de la gh au moment de la pct peut il être aussi bénéfique, que de passer sur les peptides évoqués ci dessus ? Ou les peptides trouvent plus d'intérêt à ce moment là de par leurs effets ciblés ?
 

Fabfox

Well-Known Member
J’ai quasiment tout tente en terme de peptide et gh afin de limiter les contre coup de la pct, et je peux affirmer selon ma propre expérience que la perte est inévitable, la prise de gras non plus.
Alors peut être que sans ces aides ça aurait été pire?! Je ne sais pas j’ai tjrs cherche a mettre tout en œuvre pour faire une bonne pct.
Je pense qu’au delà des peptides utilisés, c’est la période pre pct qui est importante, laisser le corps tourner à faible testo longuement afin de nettoyer le corps complètement de tout aas, arriver à un taux e2 gérer, et un cortisol sous contrôle. Ce sont piur moi les deux points essentiels
Du coup tu preconises de pas relancer de suite meme si la demi vie de l’ester est courte, par exemple attendre 15 jours sans rien et lancer la pct apres?
 

Fabfox

Well-Known Member
Pour mon expérience en cours donc actuellement en PCT j’ai fini la phase hmg hcg le clomid me reste quelques jours et ensuite le nolva et complément
Les peptides je fais gh igf lr3 cjc et ipa actuellement ça m’a permis de cramer du gras tout en restant en maintien niveau calories après je me freine pas sur les quantités car je trouve que ça influe sur la libido
(Gras = libido) grossièrement
Tu decales ta prise de clomid avec celle du nolva ?
 

Fabfox

Well-Known Member
PEG Mgf en alternance avec l’igf1 lr3.
TB500 qui maintient un bon niveau d’énergie et permet de continuer à supporter des charges importantes d’entraînement en épargnant les tendons et articulations.
La folli, c’est très bien, mais vu les effets secondaires (fatigue jusqu’à l’épuisement, et point d’injection très douloureux durablement) je déconseille hors période de congés prolongées.
J’ai commencé à tester la progesterone en crème (faibles doses, à peine 5-10mg/j, soit 6-700mg de progestogel, un raisin sec en volume). Effets positifs sur les taux de testo, et anti oestrogeniques (mais UNIQUEMENT à ces très faibles doses !), + amélioration du sommeil et du bien être ressenti.
Il y a une différence a coupler le peg/igf lr3 plutôt que peg ipa cjc ?
 

sosodef13

Well-Known Member
Du coup tu preconises de pas relancer de suite meme si la demi vie de l’ester est courte, par exemple attendre 15 jours sans rien et lancer la pct apres?
Pas si simple à répondre car chaque cas est différent suivant la relance employée et les produits de cure utilisés.
Une fin sur propio 2semaines sera trop long, une semaine suffisante
 

Publicité Stéroïdes

Haut