Rhodiola rosea contre le cortisol

Discussion dans 'Nutrition et Suppléments' démarrée par Isis51, 30 Août 2016.

  1. #1
    Isis51

    Isis51 Well-Known Member

    Bonjour a tous connaissez vous le rhodiola rosea (anti stress) qui réduirais le taux de cortisol, pensez vous que ca puisse remplacer la vitamine c qui fausse les résultats des transaminases a prendre après une cure ?
    Merci pour votre aide
    Sportivement++
     
  2. #2
    bohanan

    bohanan Active Member

    Salut,
    Je ne connais pas, j'ai trouvé ça :

    CHU Montpellier

    Synthèse des effets observés à retenir:
    Nous allons maintenant faire la synthèse des conclusions des articles portant sur
    Rhodiola rosea permettant une éventuelle amélioration de la performance physique des rats,sur celle des humains et sur la diminution de la fatigue chez les humains.
    Les résultats des trois articles (Abidov et al. 2003, Huang et al. 2008, Perfumi &
    Mattioli 2006) s’intéressant aux effets de Rhodiola rosea sur les rats sont analogues. En
    effet, ils mettent en évidence une augmentation du délai avant épuisement en situation de nage. Ces effets sont valables pour différents temps d’étude (1 jour pour Perfumi & Mattioli,6 jours pour l’étude d’Abidov et 4 semaines pour l’étude de Huang) et pour différentes posologies (10-15-20 mg/kg pour l’étude de Perfumi et Mattioli, 5-25-125 mg/kg pour l’étude de Huang et 50 mg/kg pour l’étude d’Abidov). En outre, chacune de ces études permet d’observer d’autres propriétés de cette plante. Tout d’abord, d’après Abidov et al. (2003), il se pourrait que Rhodiola rosea permette d’activer la synthèse et la resynthèse de l’ATP dans la mitochondrie et stimule le processus de réparation d’énergie après un exercice intense.
    Toutefois cette étude présentant un score de 9 sur 18 à la déclaration CONSORT, il faut
    rester prudent dans l’interprétation de ses résultats. De plus, l’étude de Hang et al. (2009) quant à elle, montre que cette plante aurait une activité antioxydante grâce au para-tyrosol, à la rosine et à la rosavine. Enfin, l’étude de Perfumi & Mattioli (2006) nous renseigne sur les propriétés antidépressive et anxiolytique de cette plante. Toutefois, ces résultats ne peuvent pas être considérés comme valables chez l’être humain car d’une part les doses utilisées chez les rats et chez l’Homme sont différentes (5 à125 mg/kg chez les rats et 5 à 10 mg/kg chez les humains) et d’autre part, les propriétés physiologies des rats ne sont pas identiques à celles des êtres humains.
    Des articles se sont plus particulièrement intéress
    és aux effets de Rhodiola rosea sur l’effort physique chez l’humain. L’étude de Noreen
    et al. (2013) nous montre une diminution du temps de réalisation des 6 miles et une diminution de la fréquence cardiaque. Cependant, cette étude n’est pas bien détaillée et ne répond complètement qu’à un des 22 items de la déclaration CONSORT et à 8 items partiellement. L’étude de Bock et al. (2004) indique que durant la phase d’utilisation aigue de la plante il y a une augmentation significative du délai
    avant épuisement ainsi qu’une augmentation du pic de VO2 et de VCO2. De plus, pendant la phase d’utilisation chronique, il y a une diminution des lactates
    sanguins. A noter, que pendant les deux phases, les autres paramètres rest
    ent inchangés : fréquence cardiaque, force musculaire, vitesse de mouvement des membres, temps de réaction, attention soutenue. L’étude d’Abidov et al. (2003) montre que, chez les individus prenant Rhodiola rosea, le taux de CRP (un marqueur de l'inflammation) est moins élevé le jour du test et 5 jours après que chez ceux prenant le placebo. De plus, la valeur de la créatinine kinase est diminuée 5 jours après l’exercice. Les études de Shevtsov et al. (2003) et Spasov et al.
    (2000) montrent une amélioration des paramètres car
    diovasculaires en particulier, une diminution du pouls. L’ensemble de ces études pourrait donc nous faire penser à une action de cette plante sur différents paramètres physiologiques et donc une possible amélioration de la performance physique.
    Cependant, il existe des études dont les résultats
    sont contradictoires avec les études présentées précédemment. Shanely et al. (2013) indiquent qu’il n’y a aucun changement significatif de différents paramètres (notamment la créatinine kinase et la CRP) chez des
    individus ayant pris Rhodiola rosea. De plus, dans l’étude de Walker et al. (2007) le délai avant épuisement n’augmente pas chez les sujets prenant le comprimé actif. Colson et al. (2005) présentent des résultats identiques et indiq
    uent également qu’il n’y a pas de changement dans la consommation maximale en oxygène, dans la saturation tissulaire en oxygène et dans le seuil de saturation tissulaire en oxygène.
    Nous pouvons donc conclure que les résultats de ces études concernant l’activité de
    cette plante sur les capacités physique sont contradictoires. Elles sont toutes homogènes du point de vue du score CONSORT (avec une note entre
    13 et 15 sur 22 mis à part les études d’Abidov et al. (2003) et de Noreen et al. (2013)).
    Des études se sont également intéressées à l’action de Rhodiola rosea sur la fatigue.
    Toutes ces études vont dans le même sens : cette plante permet une diminution de la
    fatigue. Comme nous pouvons le voir, elle est utilisée sur une période qui va de 1 à 28 jours.
    Cette diminution de fatigue est perçue de différentes manières : comme un score total
    antifatigue (Darbinyan et al., 2000), une diminution de la fatigue en autoévaluation (Olsson etal., 2008), une diminution de la fatigue mentale (Spasov et al., 2000), du niveau de fatigue (Schutgens et al., 2009) et un index total antifatigue diminué (Shevtsov et al., 2003). Au total, cet effet a été testé sur 307 sujets. Ces études sur la fatigue, les capacités de travail mental et le stress lié à la fatigue ont été bien menées,mieux que celles sur les capacités physiques. En effet, ils ont une moyenne de 16 items sur 22 avec la déclaration CONSORT.
     
    DIVER et Isis51 aiment cela.
  3. #3
    Isis51

    Isis51 Well-Known Member

    Très intéressant merci beaucoup++
     

© 1997–2015 MESO-Rx. Tous droits réservés. Avis de non-responsabilite.