Trestolone (Trest, Ment)

GiantMuscle

Well-Known Member
Bonjour à tous,

Aujourd'hui je voulais vous partager une molécule dont on entend peu parler sur le forum : La MENT.
C'est surement la molécule la plus puissante actuellement disponible.




Trestolone
Acétate de trestolone, 7α-methyl-19-nortestosterone (MENT)
Ratio anabolisants/androgènes : 2300:650
CAS# : 3764-87-2
Structure chimique : 7α-Methylestr-4-fr-17β-ol-3-one
Poids moléculaire : 288,431 g/mol g-mol(sup)-1

Description
La trestolone (MENT) est un stéroïde androgène/anabolisant expérimental et un médicament progestatif en cours de développement par l'USG et partenaires universitaires en vue d'une utilisation potentielle comme forme de contraception hormonale pour les hommes, et dans la thérapie de remplacement des androgènes en cas de faibles niveaux de testostérone chez les hommes, cependant il n'a jamais été commercialisée pour un usage médical. Le composé est un dérivé 19-nor extrêmement puissant, souvent décrit comme un croisement entre le tren et le déca, mais sans aucun des côtés négatifs de l'un ou l'autre. Peut-être plus que tout autre composé, le MENT est hautement capable de provoquer de sérieux gains de masse et de force sur une période de temps relativement courte.

La trestolone produit un effet myotrope 10 fois plus important que la testostérone. L'effet myotrope est l'effet de construction musculaire, rendant le trestolone plus efficace dans la construction musculaire que tout autre stéroïde commercial existant. En fait, le trestolone surpasse le trenbolone de 250 % dans ce domaine.

Équivalence métabolique de la testostérone
La trestolone est le seul stéroïde produit aujourd'hui qui soit capable de maintenir une physiologie masculine normale en l'absence totale de testostérone, y compris pour le fonctionnement sexuel. La trestolone a un taux anabolisant et androgène de 2300:650. Chez les rats, on a constaté qu'elle était environ dix fois plus myotrope que la méthyltestostérone. Les effets psychologiques que MENT transmet comprennent un sentiment positif de confiance, d'euthymie et de bien-être, qui est même plus élevé que ceux transmis par la testostérone ou les dérivés de la DHT Proviron et Masteron.

Études cliniques
Dans une étude réalisée en 1992 sur des rats pour étudier la pharmacologie du MENT, les chercheurs ont découvert que la puissance anabolique du MENT était 10 fois supérieure à celle de la testostérone, tout en étant 12 fois plus suppressive sur l'HTPA. Cela signifie que si un homme moyen produit 4 à 7 mg de testostérone par jour pour conserver sa masse musculaire et ses fonctions sexuelles, il suffit de 400 à 700 mcg de MENT pour obtenir les mêmes résultats.

Dans cette même étude, l'acétate de MENT a été utilisé pour déterminer le taux d'hydrolyse de l'ester d'acétate et la rapidité avec laquelle les niveaux plasmatiques élevés de MENT ont été atteints. La demi-vie est également TRÈS courte, calculée à seulement 40 min pour le composé non estérifié (pas pour l'acétate, qui devrait prolonger légèrement la demi-vie).

Une étude exhaustive menée sur des sujets masculins a comparé les effets du MENT à la testostérone, tous deux accompagnés du progestatif étonogestrel, sur la spermatogenèse, ainsi que les biomarqueurs de la libido et de la sécurité associés à l'utilisation d'androgènes. Il s'agissait d'une étude solide, contenant 29 sujets testés pendant 48 semaines. Les participants ont reçu soit deux implants contenant chacun 135 mg d'acétate MENT calculé pour libérer 400 mcg par jour, soit trois implants de 600 mg de testostérone, à raison d'un implant toutes les 12 semaines. Les deux groupes ont reçu 68 mg d'étonogestrel. Les deux groupes ont connu une réduction significative de la production de sperme, 80% des deux groupes passant d'une moyenne de 55 x 106 ml à seulement 1 x 106 ml après 12 semaines de supplémentation.

La récupération de MENT a été beaucoup plus rapide que celle de la testostérone. La période de récupération a été de 16 semaines pour le groupe MENT, au cours de laquelle la concentration de sperme a augmenté à plus de 20 x 106 ml - alors que le groupe testostérone a continué à souffrir d'azoospermie jusqu'après 28 semaines

Dosage

Le dosage hebdomadaire est faible. Lors des études cliniques, les implants utilisés ont libéré entre 400 et 700 microgrammes par jour en remplacement des valeurs de production naturelle de testostérone (entre 4 et 7 milligrammes par jour), soit dix fois la force de la testostérone.

Une dose courante pour les utilisateurs est de 10 mg par jour, ou 70 mg par semaine. Les doses de Megablast sont de 25-50 mg par jour, ou 175-350 mg par semaine, même jusqu'à 100 mg/jour. La durée du cycle est souvent limitée à 6-8 semaines en raison des changements physiques extrêmement rapides

- 5 mg par jour, c'est dix fois la dose d'une TRT et techniquement un cycle, mais c'est suffisamment faible pour ne pas tenir compte de toute préoccupation potentielle comme les problèmes d'aromatisation, l'impact négatif sur les valeurs du sérum sanguin ou les effets secondaires indésirables.

- 10 mg par jour équivalent à 100 mg/jour de testostérone. Cependant, étant donné l'absence d'ES, le MENT peut être pris jusqu'à 10 mg/jour.

- 25 mg par jour est une dose moyenne pour les culturistes.

- 50 à 75 mg par jour sont des doses intermédiaires et avancées.

- 100 mg par jour est une dose élevée et coûteuse à maintenir, à la limite supérieure des gammes couramment utilisées ou explorées, qui permettra sans aucun doute d'obtenir des gains de masse et de force incomparables, bien au-delà de tout ce qui est disponible aujourd'hui.

>100mg par jour : C'est un territoire largement inexploré, mais étant donné l'absence totale d'aspects négatifs, ce n'est qu'une question de temps avant que quelqu'un ne rende compte de ses résultats après avoir effectué un cycle MENT de 1,5g+.

MENT, E2 et densité osseuse
Les ES des E2 ne sont pas un problème. Facilement gérable en gérant les IA
Selon l'article de recherche clinique intitulé "Comparaison de l'efficacité de 7α-methyl-19-nortestosterone seule ou combinée avec des progestatifs sur la transactivation médiée par les récepteurs androgéniques", 7α-Methyl-E2 a entraîné une puissante activité oestrogénique via les deux sous-types ER avec une efficacité similaire à celle de l'E2 naturel.

En tant que tel, les effets sur la densité osseuse médiés par l'E2 ne devraient pas être préoccupants à l'extrémité supérieure des doses de THS (400-700 mcg/jour) - sans parler du type de doses utilisées par les utilisateurs, à partir de 10 mg/jour.

Cette question est traitée plus en détail dans Science Direct, 7α-Methyl-19-nortestosterone (MENT) : la contribution du Population Council à la recherche sur la contraception masculine et le traitement de l'hypogonadisme, qui attribue en outre les problèmes de densité osseuse antérieurs à une dose initiale trop faible, un problème qui a été résolu depuis.


Retours sur la MENT
(Soyez tout de même pas dupe non plus)

"Je ne peux pas dire que tout ce que j'ai pris mais avec la MENT je n'ai jamais ressenti cela".

"Est-ce que c'est cher ? Oui. Cela en vaut-il la peine ? Aussi oui. La gestion de l'E2 n'est pas aussi difficile que certains le prétendent. À 350mg/wk Trestolone, 200mg Testosterone, je n'ai besoin de prendre que 0,25mg Arimidex deux fois par semaine les jours d'injection de testo. Les gains de force sont substantiels, la masse musculaire a également augmenté rapidement. Je suis très satisfait des effets et je compte l'inclure dans tous mes futurs cycles".

"Dix fois plus myotrope que la testostérone."

"Ce composé est Dieu pour moi. Une force, croissance et récupération folle. Les gains sont incroyables."

"10 mg donnent la même récupération et la même force qu'un gramme de test et 200 tren - sans les effets secondaires de l'un ou l'autre."

"le meilleur que j'ai jamais ressenti dans ma vie."

"La meilleure chose que j'ai faite depuis que j'ai commencé à prendre de la testostérone. C'est fou ce que ce truc peut faire. Je suis très impressionné."

"Comme un croisement entre le Tren et le Deca - sans aucun des côtés négatifs. Bien plus fort que les deux combinés : "Test on test" ou "Super-test".

"Chaque étape a été absolument incroyable pour ce qui est d'augmenter le poids et de développer les muscles, même en déficit. C'est incroyable".

"Test et Trest sont la combinaison synergique idéale. Le duo peut être utilisé aussi bien pour la coupe que pour le "lean bulking"."



Merci à r/steroids et u/decatest
 
Dernière édition:

ms67310

Well-Known Member
Mon grand grand amie

tu aurais à mon goût pas du m’être ça en public mais le réserver au utilisateur avertie +++

ça sent les newbie en folie sur le ment prochainement

juste a voir le mec qui commente avant Billy

je sens la ruée des gamin et keke des plage arriver
 
Dernière édition:

anon55

Active Member
Mon grand grand amie

tu aurais à mon goût pas du m’être ça en public mais le réserver au utilisateur avertie +++

ça sent les newbie en folie sur le ment prochainement

juste a voir le mec qui commente avant Billy

je sens la ruée des gamin et keke des plage arriver
Pas pour moi en tout cas, je reste sur les molécules avec lesquelles on a du recul.
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Mon grand grand amie

tu aurais à mon goût pas du m’être ça en public mais le réserver au utilisateur avertie +++

ça sent les newbie en folie sur le ment prochainement

juste a voir le mec qui commente avant Billy

je sens la ruée des gamin et keke des plage arriver

J'ai pas mal réfléchis, je préfère que ca soit expliqué proprement plutôt que ca termine comme avec le DNP et l'aura mystérieuse qui l'entour. Au final on avait pleins de topics de jeunes qui faisaient n'importe quoi.

Apres c'est un produit qui fera peut être moins de dégâts que de la tren s'il est utilisé correctement.

Avec @billy on avait conseillé à un gars de pas y toucher, ca l'avait pas empêché de le faire, autant démystifier la molécule.

C'est l'occasion d'en parler ici et de partager les expériences

Par exemple :
10 fois plus constructeur que la testo, ca ne veut pas dire que vous allez faire 10 fois plus de muscle.

C'est un produit pour les utilisateurs avancés, vous avez bien d'autres choses à essayer avant la MENT.

La Ment aromatise beaucoup, si vous savez pas gérer vos E2 correctement, laissez tomber ou prévoyez une commande de soutien-gorge chez Undiz
 

ms67310

Well-Known Member
Vu comme ça je comprend ton poste bcp mieux

je t’avoue l’avoir en tête depuis lgt
Pour la force et le durcissement

déjà la source de côté depuis lgt

mais jamais passé le cap

ça reste un castrateur chimique pas juste un contraceptif ( je cherche la source de l’article depuis avant mais la trouve plus dsl )

je l’aurais rajoutée en gros gros gros et gras et souligné et rouge mdr

c’est la seul chose qui m’a empêchée m’envoyer 50mg ed sur 6/8 week avant un concours
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Vu comme ça je comprend ton poste bcp mieux

je t’avoue l’avoir en tête depuis lgt
Pour la force et le durcissement

déjà la source de côté depuis lgt

mais jamais passé le cap

ça reste un castrateur chimique pas juste un contraceptif ( je cherche la source de l’article depuis avant mais la trouve plus dsl )

je l’aurais rajoutée en gros gros gros et gras et souligné et rouge mdr

c’est la seul chose qui m’a empêchée m’envoyer 50mg ed sur 6/8 week avant un concours
La récupération de MENT a été beaucoup plus rapide que celle de la testostérone. La période de récupération a été de 16 semaines pour le groupe MENT, au cours de laquelle la concentration de sperme a augmenté à plus de 20 x 106 ml - alors que le groupe testostérone a continué à souffrir d'azoospermie jusqu'après 28 semaines.

Justement ça devait être un contraceptif mais réversible, qui perd ses effets à l'arrêt. Et justement dans l'étude, la testo donne plus de mal que la MENT pour la production de sperme.

Je vais essayer d'étoffer ça
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Un domaine dans lequel Ment n'est pas aussi convivial est celui de la suppression HPTA. La recherche montre que Ment est 12X plus suppressif que la testostérone sur une base de mg à mg. Cependant, cet effet secondaire est considéré comme un avantage nécessaire lorsque l'on cherche à développer ce médicament comme médicament contraceptif. Tout stéroïde utilisé à des fins de contrôle des naissances nécessite un taux de réussite exceptionnellement élevé pour prévenir la grossesse, et cela ne viendra que par le biais d'une suppression significative de la spermatogenèse.

En réalité, la plupart des utilisateurs de stéroïdes finissent par être largement stériles à la fin du cycle de toute façon, en raison du nombre et de la quantité de stéroïdes utilisés.

Forcément après une cure de 12 semaines de testo déca ou Testo trenbo, c'est la même chose. Donc c'est contraceptif pendant l'utilisation mais réversible comme le reste des stéros
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Petit complément :

Appartenant à la famille 19-nor des stéroïdes, Trestolone est classée comme 7-alpha-méthyl-nortestostérone. Malgré son association étroite avec cette classe de stéroïdes, Trestolone ressemble plus étroitement aux caractéristiques communément associées à la testostérone. Plus précisément dans le domaine du fonctionnement sexuel masculin. Toute personne familière aux stéroïdes est bien consciente des effets secondaires négatifs courants que la famille des stéroïdes 19-nor peut provoquer dans le dysfonctionnement sexuel. Effets secondaires tels qu'une faible libido et une incapacité à obtenir une érection.

C'est là que Trestolone innove avec l'autre famille de 19 stéroïdes. La trestolone est le seul stéroïde existant capable de maintenir la physiologie masculine normale en l'absence totale de testostérone, y compris le fonctionnement sexuel.

Cela réécrit la croyance que la testostérone devrait être incluse dans toute configuration de cycle. Trestolone change tout cela et permet désormais à la testostérone d'être une inclusion facultative dans la configuration du cycle. Tous les effets secondaires qui sont normalement présents en l'absence de testostérone n'existent pas lorsque Trestolone fait partie de la configuration du cycle.

Le trestolone a une très forte affinité pour le récepteur AR. Supérieur à celui de la testostérone et de la nandrolone. Le trestolone a la capacité d'aromatiser et, par expérience personnelle, cela se produit rapidement et beaucoup plus fort que des doses encore plus élevées de testostérone. Cela rend l'accès et l'utilisation d'une IA impérative, voire obligatoire. L'œstrogène joue un rôle dans le processus de croissance musculaire à la fois directement et indirectement. C'est pourquoi les stéroïdes aromatisables fournissent souvent plus de gains musculaires que leurs homologues non aromatisants. Les bienfaits du trestolone peuvent rapidement être transformés en qualité négative si un individu ne contrôle pas correctement les effets aromatisants de ce stéroïde, comme: la gynécomastie, la rétention d'eau, l'augmentation de la pression artérielle, l'augmentation de la suppression de l'HPTA, les sautes d'humeur et l'accumulation de graisse corporelle supplémentaire .

Une autre caractéristique de Trestolone est qu'il ne se convertit PAS en DHT comme tant de stéroïdes dérivés de la testostérone. Il ne se lie PAS non plus à la globuline liant les hormones sexuelles (SHBG), ce qui augmente la puissance de ce stéroïde. Lors de l'injection de stéroïdes comme la testostérone, plus de 90 à 95% du stéroïde injectable finit par se fixer à la SHBG, se convertissant en DHT ou en œstrogène, ne laissant qu'un très petit pourcentage restant pour la croissance musculaire réelle. C'est là que Trestolone a réécrit ces processus.

La réalité est que personne ne devrait s'attendre à ce que le trestolone inclus dans une configuration de cycle fournisse 10 fois la capacité de renforcement musculaire de la testostérone. Ce que nous voyons sur papier se reflète rarement, voire jamais, dans les résultats réels. Néanmoins, ce stéroïde est plus puissant en mg par mg que la testostérone et même la trenbolone.

Bien que dans mon expérience Trestolone (MENT) s'exprime de manière similaire à la testostérone, ces effets sont plus exagérés. Surtout en ce qui concerne la conversion des œstrogènes. J'ai trouvé qu'avec une utilisation appropriée et proactive d'une IA, elle était gérable sans intervention plus agressive.

En comparant les effets secondaires du trenbolone, je dirai que le trestolone n'est même pas sur la même longueur d'onde que le trenbolone. Pas de sueurs nocturnes, pas de problèmes de sommeil, pas d'agression, etc.

Si je pouvais décrire Trestolone (MENT) en utilisant la testostérone et la trenbolone comme exemple, je dirais qu'elle porte, à l'exclusion de la conversion des œstrogènes, le meilleur des deux sans le pire de chacun.

Effets personnels expérimentés

Augmentation du bien-être
Augmentation de la libido
La peau grasse
Besoin de manger
Conversion rapide des œstrogènes
Gains de muscle maigre et de force


Aucune directive posologique définitive n'a encore été établie grâce à des preuves anecdotiques. La plupart des individus trouveront 50 mg / ED plus que suffisant et 8 semaines plus que suffisant.

Si jamais vous choisissez d'utiliser ce stéroïde, je vous recommande de ne pas avoir de fausses attentes en fonction de son rapport anabolisant-androgène, car ce n'est pas comme ce que le titre dit «Le stéroïde ultime de culturisme».
 

ms67310

Well-Known Member
Je testerais sûrement un jours
Mais dans Lgt
Si d’autre retour je suis preneur

je cherche comme dab la force avec

mais si physique durci je suis preneur aussi ça va de soit
 

sosodef13

Well-Known Member
Certainement un des stero les plus puissants existant.
Il n’a pas tellement été testé sur l’homme, ça reste une molécule de recherche.
Il faut aussi rappeler que l’objectif de développement de ce produit à la base, et à des doses ridicules par rapport à ce qui se fait aujourd’hui dans le culturisme, c’est que c’était destiné au développement d’un contraceptif masculin.

Donc utilisé à 10/20 fois la dose des essais clinique, ne compter pas relancer avec ce genre de produit. C’est le prix à payer

J’espère que ça suffira à avertir les newbies 3 mois de muscu dans les pattes qui cherchent le produit miracles
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Je testerais sûrement un jours
Mais dans Lgt
Si d’autre retour je suis preneur

je cherche comme dab la force avec

mais si physique durci je suis preneur aussi ça va de soit

Les power utilisent beaucoup ce produit de ce que j'ai lu.

J'ai pas de retours perso à donner, c'est relativement nouveaux en utilisation et j'ai pas essayé pour les mêmes raisons que toi.

Faut voir avec @Paul33, après il va pas être représentatif, c'est une machine pour encaisser les ES :eek:
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Certainement un des stero les plus puissants existant.
Il n’a pas tellement été testé sur l’homme, ça reste une molécule de recherche.
Il faut aussi rappeler que l’objectif de développement de ce produit à la base, et à des doses ridicules par rapport à ce qui se fait aujourd’hui dans le culturisme, c’est que c’était destiné au développement d’un contraceptif masculin.

Donc utilisé à 10/20 fois la dose des essais clinique, ne compter pas relancer avec ce genre de produit. C’est le prix à payer

J’espère que ça suffira à avertir les newbies 3 mois de muscu dans les pattes qui cherchent le produit miracles

Toujours beaucoup de savoir et sagesse dans tes interventions, ça fait plaisir ;)

Ps :mais AI obligatoire aïe

car je pense pas 25 ou même 50mg de proviron fasse le taff du coup là ^^

Oui va falloir gérer l'AI et c'est pas encore bien acquis pour tout le monde. C'est vraiment réservé aux avancés, peut être une dizaine de personne du forum
 

ms67310

Well-Known Member
Bah je remettais un AI
Ça fait Lgt

mais se gère bien si arimedex

et Tj du lestrozol sous le coude en cas de catastrophe

j’avais cette molécule en tête en cas de qualification pour une certaine compète

puis pas qualifié donc idée de côté

tu déterre mes vieux démon mdr
 

Publicité Stéroïdes

Haut