Cycle Xus Test C/EQ/Dbol

Xus

Active Member
Résultat de la pds :

Oestradiol : 194.7 pg/mL
Normes : 7.6 à 42.6 pg/mL

Bien, donc mon ari doit être bidon.
Je vais en recommander avec du letro, et d'ici à ce que je le reçoive je n'envoie plus d'hcg.
 

Xus

Active Member
Mes potes ne se plaignent de rien, ils ont eu leur ari par une connaissance puisque tout s'est fait assez vite. Ils ne veulent pas faire de pds sans symptômes..
 

Yoda

Well-Known Member
Je pense que le soucis d'estrogènes n'est pas un problème d'arimidex.

J'ai le même ( MG) depuis 8 mois et ma dernière analyse, oestro à 40 avec 1g de testo et 75 de diana.

Le soucis, c'est que vous confondez pas mal de trucs et que vous employez mal certains produits.

L 'arimidex empêchent la conversion d'une partie de la testostérone injectée que l'on appelle aromatase.
C'est donc un anti aromatase.
Il ne peut pas (et j'ai des études médicales) "nettoyer"un taux déjà présent.

Alors pourquoi ce taux est si élevé?
Parce que tu es sensible à l' aromatase et que tu n'as pas pris en compte ton kick diana...
Le diana explose les estrogènes, on voit plein de belles gyno avec.
Il fallait dès le début, doubler l'adex sur tout le kick ou prendre 25mg d'exemestane/jour en plus.

Là, tu as gardé 0.5 eod et le diana a aromatisé sans en être empêché.

Maintenant, trop tard avec l'adex car il agit toujours sur la conversion de ta testo, mais pas sur les estrogènes déjà circulant.
On verrait une efficacité mais sur du long terme car l'adex demande 15 jours pour être à taux plein.
Une balance entre l'anti aromatase de la cure qui continue et une élimination lente des oestros circulants.
Mais quand ça gratte, cette méthode n'est pas assez agressive.

Il faut du nolva pour bloquer les récepteurs et en plus, du letro pour faire rapidement chuter l'oestradiol à un taux normal.

Voilà mon analyse.
C'est le 3 ème cas que je vois ce mois ci et le même schema, dont un a qui j'ai filé de mon adex, donc là, pas de doute possible.
(Il a kické au diana sans ajuster mon adex, oestro 150).

Ps : moyen la cure avec seulement 12 semaines à 500 de boldo (endurance, c'est tout).
Et du diana qui structurellement est un peu proche de la boldone, pas super non plus.
 
Dernière édition:
G

guest

Guest
Si j'ai bien compris Yoda,

En cas de cycle intermediaire, arimidex, et/ou exemestane ?

Et pour faire plonger les oestro, nolva + letro ?

Nolva et letro a quel posologie conseille tu ?
 
  • Like
Réactions: Xus

Yoda

Well-Known Member
Ce n'est pas aussi simple que ça.

Ce n'est pas une histoire de cycles intermédiaires ou de faire plonger quoi que ce soit car des estro trop bas c'est aussi catastrophique en terme de libido, douleurs articulaires.
On peut en arriver à ne même pas pouvoir se lever le matin tellement on est crevé.
Yen a un qui va se reconnaitre...

Les ai sont des médicaments puissants donnés en chimiothérapie, on ne joue pas avec.
Il y a juste une façon de les utiliser.

Quand on est habitué , comme moi, on connait ses dosages, alors on arrive à peu près à taper juste.
Quand c'est une 1ere cure, on fait la base et on ajuste.

Là, le dosage d'arimidex est trop bas au démarrage pour une association testo diana, on voit que si le gars est sensible, ça va merder au bout d'un mois et que après, il est trop tard, il faut agir autrement.

Je ne suis pas sensible du tout à la gyno, sur 1g de testo, 0.25 adex ed.
Je rajoute 75mg de diana dessus, je double l'ai, 0.5ed.
Je sais ne pas être sensible mais je ne suis pas suicidaire.
Analyse en fin de diana, pour voir et noter, 40.

Tout est fonction des produits utilisés,des associations (comme là diana, testo), de l'analyse de la personne avec son estradiol naturel de départ, de sa tolérance aux Ai qu'on va trouver ou qu'on connait déjà d'une cure précédente, ou ensuite du problème à traiter (et encore selon son origine).

Comme quand on essaie de traiter une gyno sur des produits qui n'aromatisent pas avec de l'adex alors que la cause est les transaminases par exemple.

Je crois que bcp pensent encore que c'est tout simple et qu'il n'y a qu'a envoyer...
On voit que même quand c'est à peu près pas trop mal pensé comme içi, ça peut merdouiller seulement avec une erreur de dosage et timing...

Là,si pour lui ça pique, nolva pour bloquer les récepteurs et stopper le développement de la gyno, puis avec, letro pour "nettoyer" les estradiols circulants.Voir rester au letro jusqu'a la fin en diminuant le dosage, pour rester en controle.
 
Dernière édition:

Xus

Active Member
Un grand merci d'avoir pris de ton temps Yoda.

Effectivement, j'ai commencé à 0.5mg eod et je ne suis passé qu'à 0.5 ed que lorsque mes tetons ont commencé à piquer. Visuellement ce n'est pas encore cata, ils ne sont plus complètement plats comme ils l'étaient mais ils sont toujours sensibles.
Est-ce que 250ui d'hcg 2 fois par semaine joue significativement sur les oestro ?
Sinon je n'ai pas du tout d'acné, mais je fais un peu d'oedeme.

Je tâche d'aller voir un doc aujourd'hui pour avoir du nolva et letro. As-tu une posologie à me conseiller ?
Suite à ce début de traitement, quand me conseilles-tu de faire une prise de sang ?

Pour les bonnes nouvelles, je suis à +7kg et les charges augmentent. J'ai pris le coup pour les injections, je n'ai plus du tout de douleurs.
Je suis d'un naturel plutôt dépressif avec une libido assez faible et je pensais que la testo allait me donner un bon coup de fouet sur le psyché mais pour l'instant ce n'est pas vraiment le cas.

EDIT: Franco, j'injecte deux fois par semaine 1.25ml
 

Xus

Active Member
Mise à jour :
J'ai trouvé un médecin du sport, référent de plusieurs équipes sportives pro ces dernières années, dispo pour me voir à 17h15, je vous tiens au courant de ce qui en sortira.
 

r270

Well-Known Member
Tu fait comment pour doser 500 boldo alor que tu a 200mg le 1ml tu doit être precis dans ta seringue alor?


Je crois que personne te répond parce que ta question est un peut bête, sans être méchant..

Ça fait 2,5ml et les seringues sont graduées par 0,1 ml et même certain modèle à 0.05 ml.
Que tu injectes 1 ml ou 0.6 ou 1,2 la précision reste la même.
 

Xus

Active Member
Je sors du rdv.
Le médecin me conseille de tout arrêter, de ne pas relancer, et de faire le dosage testo/lh qu'il m'a prescrit dans 3 semaines..
Bien entendu je ne vais rien faire de tout ça ! Je vais commander du letro ce soir, et attaquer le nolva MG dès demain matin.
D'après le médecin, il y a de l'igf1 dans certaines protéines en poudre, et de l'insu dans les huiles. J'espérais une rencontre un peu plus constructive..
 

Yoda

Well-Known Member
Je sors du rdv.
Le médecin me conseille de tout arrêter, de ne pas relancer, et de faire le dosage testo/lh qu'il m'a prescrit dans 3 semaines..
Bien entendu je ne vais rien faire de tout ça ! Je vais commander du letro ce soir, et attaquer le nolva MG dès demain matin.
D'après le médecin, il y a de l'igf1 dans certaines protéines en poudre, et de l'insu dans les huiles. J'espérais une rencontre un peu plus constructive..

Mon dieu, :(

De l'igf1 dans les prot, avec les contrôles sanitaires qu'il y a...
Une marque de protéines qui prendrait le risque de couler en mettant ce genre de chose dans ses produits...
Pas faire de relance, ça va repartir seul?
Tout arrêter sans relance, c'est une grande chance de faire un gros crash avec chute de testo et montée des estros, donc une gynecomastie.
Chose vue et revue...

Un bel abruti ton médecin qui suit des sportifs, bla bla.
Comme le petit gars qui prend rdv à Baujon voir un endocrino à 100e et le mec lui dit que ya de la testo dans les prots.

Ya de la calotte qui se perd.
Crétin.:mad:
 

Papy_Stero

New Member
Les médecins français n'ont aucune formation en AAS faut pas leur en vouloir, ça explique beaucoup de choses sur le niveau en France du body contrairement aux USA et en GB d'ailleurs, enfin c'est un autre débat ...
 

Yoda

Well-Known Member
C'est surtout qu'ils vivent sur les acquis de l'université et que aucun ne fait de recherches pour s'améliorer.
De toute façon, en fac, tu dis un truc qui dévie de la pensée unique, tu es massacré en place publique.
La même chose en Creps, je l'ai vécu.

Bref, je reste dans mon monde de l'underground avec ceux qui savent.
 

Papy_Stero

New Member
Je te le fais pas dire ... je regrette ce bon vieux Dan Duchaine il devrait se retourner dans sa tombe si il entendait toutes ces conneries
 

chronos

Well-Known Member
Lol moi j'ai été voir mon généraliste y a deux jours pour soucis de gyno, quand je lui est dit que je prenais du Letrozole pour baisser mon taux d'E2 et traiter ma gyno, c'est limite si elle allait pas tomber de sa chaise...

Pareil d’après elle, j'aurais du rien prendre. Donc rester avec des œstrogènes au plafond et regarder ma gyno grossir.
C'est super.
Dans deux semaine c'est l'endocrino. Je sens que ça va être drôle la aussi.
 

Xus

Active Member
J'ai passé commande de letro sur extremepeptides et je commence le nolva à 40mg/jour.

Edit: J'ai aussi commandé du T3, pour essayer.
 

Papy_Stero

New Member
Lol moi j'ai été voir mon généraliste y a deux jours pour soucis de gyno, quand je lui est dit que je prenais du Letrozole pour baisser mon taux d'E2 et traiter ma gyno, c'est limite si elle allait pas tomber de sa chaise...

Pareil d’après elle, j'aurais du rien prendre. Donc rester avec des œstrogènes au plafond et regarder ma gyno grossir.
C'est super.
Dans deux semaine c'est l'endocrino. Je sens que ça va être drôle la aussi.



Je comprends tout à fait :D je me souviens encore y a plus de 20 ans quand je faisais mes premières cures à la test et que si j'avais écouté les médecins de l'époque c'était presque si ça allait pas me faire pousser un troisième bras ...

Bonne chance lol
 

Publicité Stéroïdes

Haut