Le manuel des œstrogènes

NA$$

Well-Known Member
D'autant plus que prendre les deux en même temps est dangereux pour la protéine de liaison (shbg) elle risque de crash.

Autre chose que j'ai souvent remarqué avec le proviron , ce dernier bousille les articulations .

À chaque fois que j'ai eu des blessures tel que tendinite / entorse j'étais sous mesterolone (proviron)

Parmi tout les anti aromatase / bloqueurs d'œstrogènes l'exemestane (aromasin) reste de loin le meilleur.
 

GiantMuscle

Well-Known Member
D'autant plus que prendre les deux en même temps est dangereux pour la protéine de liaison (shbg) elle risque de crash.

Autre chose que j'ai souvent remarqué avec le proviron , ce dernier bousille les articulations .

À chaque fois que j'ai eu des blessures tel que tendinite / entorse j'étais sous mesterolone (proviron)

Parmi tout les anti aromatase / bloqueurs d'œstrogènes l'exemestane (aromasin) reste de loin le meilleur.

Je suis tout à fait d'accord avec toi poto, le proviron et l'aromasin ça fait double emploi et l'aromasin est de loin plus intéressant.

A de beaucoup plus gros niveau +4 g semaine ils sont sur du letrozol mais sinon Aromasin toujours.

Sinon la pratique récurente c'est de faire le ratio testo et stéroïdes au même niveau.

Par exemple si 1g testo - 500 deca - 500 boldo. ( Je dis ça au pif sur les molécules vous arrangez ça comme vous voulez).

Voilà voilà
 

NA$$

Well-Known Member
Si vous gardez les E2 dans une norme haute c'est plus sécuritaire car action protectrice etc, mais plus de risque de stockage de graisse dans le bas du dos etc.

Donc chacun ses choix
Oui je suis d'accord avec toi poto , après on peut compenser avec la diète pour minimiser cela.

Mine de rien sur une trt on arrive plus ou moins à maintenir une homéostasie correcte mais quand on charge la mule cela deviens très dur ...

Tiens d'ailleurs @GiantMuscle de par ton expérience pour une trt optimisé quel est la meilleure molécule à stacker en low dose avec la Testo ?

Le primo ou le masteron ?

Les dérivés dht on l'avantage de réduire l'aromatase et ils ont aussi quelques bienfaits propre à eux

Le premier est un poil moins agressif mais beaucoup plus cher et le deuxième fais pas mal monter la dht et les risques liés à cette dernière

Au état unis ou Japon je vois souvent des trt optimisation maximale avec genre :

2 injections de Testo C de manière hebdomadaire couplé à un dérivé dht , ça donne:

Lundi matin 0.25ml Testo C + 0.25ml primo ou masteron

Jeudi soir idem :
0.25ml Testo C + 0.25ml primo ou masteron

L'adjonction de dérivés dht permet par ailleurs de bien compléter sa trt avec des gonadotrophines pour garder un maximum la spermatogenèse en n'ayant pas besoin d'anti aromatase.
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Oui je suis d'accord avec toi poto , après on peut compenser avec la diète pour minimiser cela.

Mine de rien sur une trt on arrive plus ou moins à maintenir une homéostasie correcte mais quand on charge la mule cela deviens très dur ...

Tiens d'ailleurs @GiantMuscle de par ton expérience pour une trt optimisé quel est la meilleure molécule à stacker en low dose avec la Testo ?

Le primo ou le masteron ?

Les dérivés dht on l'avantage de réduire l'aromatase et ils ont aussi quelques bienfaits propre à eux

Le premier est un poil moins agressif mais beaucoup plus cher et le deuxième fais pas mal monter la dht et les risques liés à cette dernière

Au état unis ou Japon je vois souvent des trt optimisation maximale avec genre :

2 injections de Testo C de manière hebdomadaire couplé à un dérivé dht , ça donne:

Lundi matin 0.25ml Testo C + 0.25ml primo ou masteron

Jeudi soir idem :
0.25ml Testo C + 0.25ml primo ou masteron

L'adjonction de dérivés dht permet par ailleurs de bien compléter sa trt avec des gonadotrophines pour garder un maximum la spermatogenèse en n'ayant pas besoin d'anti aromatase.

C'est très similaire, surtout a ce dosage.
Faut faire en fonction du budget, le primo est généralement moitié plus cher.

J'opterais pour du Masteron pour le prix et risque moindre de contrefaçon
 

GuillaumeII

Well-Known Member
Je suis tout à fait d'accord avec toi poto, le proviron et l'aromasin ça fait double emploi et l'aromasin est de loin plus intéressant.

A de beaucoup plus gros niveau +4 g semaine ils sont sur du letrozol mais sinon Aromasin toujours.

Sinon la pratique récurente c'est de faire le ratio testo et stéroïdes au même niveau.

Par exemple si 1g testo - 500 deca - 500 boldo. ( Je dis ça au pif sur les molécules vous arrangez ça comme vous voulez).

Voilà voilà

Pourtant de nombreux culturistes utilisent du proviron et de l'aromasin dans un même cycle. Mais c'est vrai qu'à y réfléchir çà me semble logique ...

Pour la cure que tu proposes je l'ai fait et c'est efficace, force et masse.
 

GuillaumeII

Well-Known Member
Faut utiliser avec pds

Perso j'utilisais le proviron car j'ai souvent lu que çà se lie à la SHBG et donc que çà libérait la testostérone, ce qui n'est pas le cas d'aromasin. Ont me l'a d'ailleurs souvent conseillé.

Vous en pensez quoi ?


Edit :

"L'aromasin (Asin) est un inhibiteur de l'aromatase suicidaire disponible par voie orale. Comme l'Aromasin est stéroïdien, il présente un profil favorable de suppression des œstrogènes et confère quelques avantages vraiment impressionnants par rapport aux autres anti-œstrogènes, tant sur le papier que dans la réalité. Les anti-œstrogènes stéroïdiens ont l'avantage d'être favorables au profil lipidique et ils réduisent tous le SHBG, ce qui augmente le rapport entre la testostérone libre et la testostérone liée, ce qui, comme le savent de nombreux culturistes expérimentés, peut avoir un impact positif relativement profond sur les gains."

En effet désolé, donc proviron + aromasin il y a double emploi ...
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Perso j'utilisais le proviron car j'ai souvent lu que çà se lie à la SHBG et donc que çà libérait la testostérone, ce qui n'est pas le cas d'aromasin. Ont me l'a d'ailleurs souvent conseillé.

Vous en pensez quoi ?


Edit :

"L'aromasin (Asin) est un inhibiteur de l'aromatase suicidaire disponible par voie orale. Comme l'Aromasin est stéroïdien, il présente un profil favorable de suppression des œstrogènes et confère quelques avantages vraiment impressionnants par rapport aux autres anti-œstrogènes, tant sur le papier que dans la réalité. Les anti-œstrogènes stéroïdiens ont l'avantage d'être favorables au profil lipidique et ils réduisent tous le SHBG, ce qui augmente le rapport entre la testostérone libre et la testostérone liée, ce qui, comme le savent de nombreux culturistes expérimentés, peut avoir un impact positif relativement profond sur les gains."

En effet désolé, donc proviron + aromasin il y a double emploi ...

Du coup l'aromasin double bénéfices et pas de rebond oestrogénique.

Après pour les débutants, un raté sur l'aromasin ça pardonne moins que l'arimidex.
 

GuillaumeII

Well-Known Member
Vous me conseilleriez d'incorporer mon aromasin à partir de quel moment de la cure (sachant que je connais la dose que je devrais utilisé pour limité l'aromatisation) ? Premier jour de cure ou à partir d'un certain nombre de jours que l'aromatisation ait lieu ?
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Vous me conseilleriez d'incorporer mon aromasin à partir de quel moment de la cure (sachant que je connais la dose que je devrais utilisé pour limité l'aromatisation) ? Premier jour de cure ou à partir d'un certain nombre de jours que l'aromatisation ait lieu ?

Ça dépend de l'esther et de la façon d'aromatiser. Généralement c'est entre la S2 et la S4.

Sur MeM l'administrateur a un point de vue très différents de l'utilisation de proviron, sans propos constructif particulier.


Sur la description du proviron c'est effectivement juste, après, tout ceux qui feront le test arriveront vite à la conclusion que le proviron n'est pas assez efficace dans le but d'être le seul AI d'une cure.

L'intérêt c'est vraiment la diminution de la SHBG de base. C'est pour ça que l'idée générale était que le proviron améliore l'effet de tous les autres stéroïdes. Sauf que si le taux de SHBG est déjà correcte ça va rien améliorer du tout et déjà pas mal de molécules le diminue deja, le Winstrol par exemple.
 

GiantMuscle

Well-Known Member
D'ailleurs j'avais fait ce topic sur le proviron


C'était devenu pas mal populaire puis ça a diminué avec le temps et la pénurie de matière première/augmentation des prix.

Aujourd'hui je m'en sers très peu, je préfère l'aromasin mais quand j'utilisais l'arimidex c'était pas mal pour la SHBG, ou bien pour une première défense contre les E2.
 

Ro34

Active Member
D'ailleurs j'avais fait ce topic sur le proviron


C'était devenu pas mal populaire puis ça a diminué avec le temps et la pénurie de matière première/augmentation des prix.

Aujourd'hui je m'en sers très peu, je préfère l'aromasin mais quand j'utilisais l'arimidex c'était pas mal pour la SHBG, ou bien pour une première défense contre les E2.
Bonsoir
Comment t'ecrire en PV?
 

Fabfox

Well-Known Member
@tous lorsque l'on inclut du HCG à sa cure à partir de la S3 par exemple, faut il prendre cela en compte aussi pour la montée des E2?
J'ai lu des posts où le hcg ferait monter les E2, vous me confirmez?
 

Fabfox

Well-Known Member
du coup si on privilégie l'arimidex car les E2 sont trop montés, a quoi cela sert il s'il y a un effet rebond? que faire quand ils vont remonter à nouveau?
 

GiantMuscle

Well-Known Member
du coup si on privilégie l'arimidex car les E2 sont trop montés, a quoi cela sert il s'il y a un effet rebond? que faire quand ils vont remonter à nouveau?
L'arimidex se prend a une intervalle réguliere, quand tu arrêtes tu as commencé à stopper les produits.
 

Publicité Stéroïdes

Haut