"Protéger" le foie pendant l'utilisation d'oraux

GiantMuscle

Well-Known Member
Bonjour à tous,

Lors du dernier article que j'ai posté (Un regard plus attentif sur la toxicité hépatique des stéroïdes) nous avons appris comment la plupart des stéroïdes oraux 17-alpha alkylés que nous utilisons pouvaient affecter notre foie.

Aujourd'hui je vous propose une liste de solutions pour amoindrir ces effets nocifs. Attention cela ne veut pas dire que vous pourrez prendre plusieurs oraux en même temps ou bien faire durer votre utilisation d'un oral sur de nombreuses semaines. Protéger son foie, cela ne veut pas dire l'immuniser, ca veut dire essayer de réduire les dégâts sans pour autant les éviter.

Certains ont réussis à voir leurs valeurs hépatiques inchangés en fin de d'utilisation d'un oral, cela grâce à un protocole bien définit, cependant, nous l'avons vu cela dépend aussi de votre génétique, nous ne sommes pas tous égaux dans notre façon de réagir aux molécules.

Rôle du foie

Pour commencer, voyons un peu le rôle du foie pour le corps humain, évidement cette liste est non exhaustive, le foie est peut-être l'organe ayant le plus de fonctions, en tout cas, elles sont essentielles :

1. Nettoie le sang.
2. Régule l'approvisionnement en glucose.
3. Oxyde le tissu adipeux stocké (graisse) en énergie par le transport vers les mitochondries.
4. Fabrique des protéines corporelles essentielles impliquées dans le transport de substances dans le sang, la coagulation du sang et la résistance à l'infection.
5. Régulation des hormones sexuelles, des hormones thyroïdiennes, de la cortisone et des hormones surrénales.
6. Régulation du cholestérol.
7. Production de sel biliaire, qui immobilise les acides gras et élimine les substances toxiques du corps.
8. Régulation des vitamines et minéraux essentiels, tels que le fer et le cuivre.
9. Transformation et stockage de substances absorbées par le tube digestif (dont les médicaments)


Quels sont les symptômes d'une utilisation excessive d'oraux ?

Sachez avant tout que le meilleur moyen pour savoir ou vous en êtes avec un composé oral est de faire des analyses de sang avant, pendant et après le cycle pour vérifier vos taux d'enzymes hépatiques. Voici tout de même des symptômes pouvant vous mettre sur la piste d'un usage excessif :
• Fatigue / léthargie
• Perte d'appétit.
• Maux de tête.
• Hypertension artérielle.
• Perte de force.
• Perte de poids.
• Dommages / insuffisance hépatique.
• Lésions / insuffisance rénale.

Alors comment "protéger" le foie ?

Pour commencer, ne prenez rien qui pourrait causer un stress supplémentaire sur le foie ou les reins. Cela peut paraitre logique pour beaucoup de personnes, mais pas pour tout le monde.
  • Alcool
  • Narcotiques
  • Accutane
  • Ibuprofène
Voila un exemple de choses que vous devez éviter quand vous prenez des oraux, j'en oublie surement mais vous avez compris le concept.

Utiliser vos oraux sur une durée courte, c'est la aussi un conseil qui revient souvent et qui parait logique, une utilisation sur 4 semaines ou bien 6 semaines est une durée qui revient souvent, seulement n'oubliez pas : la prise de sang est la seule manière de connaitre l'état réel de votre foie. Une chose certaine est que l'utilisation sur une durée excessive est le meilleur moyen de s'exploser le foie.

Utiliser vos oraux dans un dosage raisonnable, la aussi cela parait logique, mais beaucoup de personnes pensent que "plus c'est mieux" alors que souvent "le mieux est l'ennemi de bien", rappelez vous les fonctions du foie, vous n'avez vraiment pas envie de le compromettre.

Les suppléments que vous pouvez utiliser :

Avant tout rappelons comment le foie est endommagé par les oraux :
Les stéroïdes font gonfler les cellules hépatiques et retiennent la bile qui serait normalement sécrétée dans le tube digestif. Les dommages causés par l'accumulation d'acide biliaire dans le foie sont appelés lésions hépatiques cholestatiques.

Au fur et à mesure que la bile s'accumule dans le foie, nous constatons une augmentation des taux sériques d'AST, d'ALT et de GGT, c'est les valeurs que vous faites analyser le plus souvent lors des prises de sang.

Les sels biliaires retenus sont si toxiques pour les cellules hépatiques qu'ils peuvent provoquer la mort des cellules hépatiques et créer une réponse inflammatoire qui aggrave encore la situation.

Si vous voulez plus de détails : Un regard plus attentif sur la toxicité hépatique des stéroïdes

Maintenant voyons les suppléments que nous pouvons utiliser pour réduire tout ça :

LE TUDCA
Le TUDCA (acide tauroursodésoxycholique) est lui-même un acide biliaire hydrophile non toxique, il aidera le foie à produire des enzymes de métabolisation des acides biliaires qui décomposeront les acides biliaires toxiques en composés moins toxiques, il réduira également la mort préprogrammée des cellules hépatiques appelée apoptose et stimulera la sécrétion biliaire altérée des acides biliaires accumulés.
Le dosage quotidien se situe entre 200 et 500 mg par jour, à fractionner en deux ou trois prises.

Plus d'information : https://fr.wikistero.com/tudca/

Le Chardon-Marie :
C’est la silymarine, un flavonoïde complexe regroupant trois substances actives (silychristine, silybine et silydianine), qui est à l’origine des qualités médicinales du chardon-marie. L’action de la silymarine permettrait d’accélérer la régénération des tissus abimés, en cas d’hépatite virale B ou C ou de cirrhose alcoolique. Cependant, bien que la silychristine, silybine et silydianine soient excellent pour la santé générale du foie, ils ne constituent pas une protection adéquate contre les effets ravageurs ou les anabolisants oraux.

La N-acétyl cystéine (NAC)
Le NAC soutient la production de glutathion, qui est lui-même un puissant anti-oxydant qui peut protéger le foie contre la toxicité mais qui est encore une fois limitée dans sa capacité à traiter la cholestase, je ne m'attarde pas plus que ca, je vais directement rajouter le glutathion dans la liste.

Glutathion injectable
Je précise injectable car la version oral ne serait pas efficace, ou alors sous une forme bien précise, je vous conseil tout même de trouver une version injectable, bien que cela soit rare, ca commence à se trouver. Le glutathion est l’antioxydant intracellulaire le plus important de l’organisme. Il permet de lutter contre les effets des radicaux libres pourvoyeurs de maladies. Le glutathion a aussi pour propriété d’être détoxifiant : il a pour fonction de neutraliser les agents toxiques et polluants (particules de pollution, métaux lourds, solvants, pesticides, résidus de médicaments…) en se liant aux toxines afin de les transformer en composés hydrosolubles qui seront ensuite plus facilement éliminés par les urines ou dans la bile.

Le glutathion est utilisé pour beaucoup de choses :
  • Réduit le stress oxydatif.
  • Peut améliorer le psoriasis.
  • Réduit les dommages cellulaires liés à la stéatose hépatique alcoolique et non alcoolique.
  • Améliore la résistance à l'insuline chez les personnes âgées.
  • Augmente la mobilité des personnes atteintes de maladie artérielle périphérique.
  • Réduit les symptômes de la maladie de Parkinson.
  • Peut aider à lutter contre les maladies auto-immunes.
Comme vous le voyez, c'est un produit très intéressant, cependant lui aussi reste limité dans sa capacité à traiter la cholestase.

Le Liv-52
Liv. 52 contient des extraits de Capparis spinosa ou caprier, de Cichorium intybus ou chicorée sauvage, de Solanum nigrum ou morelle noire, de Cassia occidentalis ou gros indigo sauvage ou encore casse puante, d'Achillea millefolium ou achillée millefeuille et de Tamarix gallica ou tamarix de France.
Liv. 52 restaure l'efficacité fonctionnelle du foie en protégeant le parenchyme hépatique et en favorisant la régénération hépatocellulaire. Il prévient l'oxydation des lipides membranaires maintenant ainsi le fonctionnement de la membrane cellulaire dans son intégrité. Cependant, encore une fois, le temps et l'expérience nous a appris que ce produit n'est pas la panacée pour protéger le foie bien qu'il apporte une aide. Encore une fois, il ne traite pas vraiment la cholestase.


Phosphatidylcholine (Choline)
La choline est une vitamine B soluble dans l’eau. Le corps humain peut la produire naturellement, mais en quantité souvent insuffisante et qui nécessite un apport supplémentaire.
La choline est utilisée pour fabriquer l’acétylcholine qui est nécessaire à la fonction cellulaire normale.
Elle empêche en premier lieu le dépôt de graisse dans le foie et les artères. Dans le foie, elle s’associe aux acides gras, à la glycérine et à l’acide phosphorique pour donner de la lécithine. La lécithine joue un rôle important dans le métabolisme des graisses et est un des garants de la bonne santé du foie et des reins. De plus, la choline contribue à vous baisser le taux de cholestérol, à réguler le fonctionnement de la vésicule biliaire et est nécessaire à la formation des membranes cellulaires et les lipoprotéines.
La Commission E allemande a approuvé l’usage des phospholipides de soja (contenant de la phosphatidylcholine) pour soulager certains symptômes (manque d’appétit, pression au foie) des maladies chroniques du foie causées par des substances toxiques (alcool, par exemple).

INOTSITOL (VITAMINE B7)
L’inositol, est une molécule organique cyclique constituée de 6 atomes de carbones, composant essentiel des phospholipides. On l’appelle parfois vitamine B7 à tort.
Cette molécule qui entre dans la composition des membranes cellulaires, semblerait agir comme catalyseur a la Choline. Je vous conseil fortement de prendre ces deux suppléments en même temps.

Voila ce que je prends moi :
Un complexe de Vitamine B fortement dosé :
https://www.hsnstore.fr/marques/hsn-essentials/ultra-b-complex

L'Inositol et la Choline réunie :

https://www.hsnstore.fr/marques/hsn-essentials/choline-et-inositol


La lécithine de soja qui contient justement les phospholipides : https://www.hsnstore.fr/marques/hsn-foods/lecithine-de-soja-granulee

Vous pouvez prendre la marque que vous voulez, c'est ce que j'utilise mais je ne fais pas de pub (même si j'adore ce site, je vous conseil de faire un tour dessus, c'est bien étudié pour les gars sous chimie)

Le desmodium
Le desmodium stimule les fonctions de drainage hépatique, aidant ainsi l'organisme à se débarrasser de ses toxines. Il est recommandé en cas de traitements de chimiothérapie, antibiothérapie ou de maladies chroniques. C'est un produit qu'il n'est plus nécessaire de présenter, il faudra utiliser sa solution EPS pour avoir un véritable effet sur le foie.

Un exemple du produit sous sa forme EPS : https://www.pharmacieveau.fr/fr/p-e...it-de-plante-fraiche-phytostandard-p4023.html

Attention, le desmodium est souvent utilisé avant et après le cycle et non pas pendant, un risque de réduire l'efficacité des stéroïdes oraux subsiste avec le desmodium.


Ma recommandation :
Vous pouvez passer ce passage si vous avez votre propre avis, cela est seulement mon avis, pas une vérité.

Premièrement, respecter les principes de durée et de dosage et garder un mode de vie sain autant que possible durant la prise de stéroïdes oraux.
Coté supplément, je trouve le TUDCA très couteux et difficile à obtenir donc je ne le prend pas, mais vous l'avais surement compris, ca reste le plus efficace pour traiter la cholestase.
Pour le Glutathion injectable, il est aussi difficile à obtenir mais peu couteux, une source le propose sur le forum actuellement, c'est ce que je prends, c'est un produit tout terrain, il ne se limite pas au foie mais il aide tout l'organisme.
Inositol et Choline : La base, utilisé pendant des années par les anciens, ca fait le job et c'est peu couteux, à utiliser a plus forte dose durant un cycle, sinon le complexe vitamine B est déjà très bien dosé sur HSNSTORE et vous pouvez le prendre avant et après vos cycles.

Donc :

  1. Glutathion (NAC au pire)
  2. Inositol & Choline
  3. Complexe de Vitamine B
  4. Beaucoup d'eau
_________________________________________

Sources :

https://quadra-force.com/gros-plan-sur-la-choline/
https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=phosphatidylcholine_ps
https://www.nutrimea.com/fr/171-inotsitol-vitamine-b7
https://www.nature.com/articles/aps201798
https://www.healthline.com/health/glutathione-benefits
https://www.nutranews.org/fr--foie-...-prevenir-traiter-les-lesions-hepatiques--358
 
Dernière édition:

anon55

Active Member
Super complet, merci.
J'ajouterai la glycine pour un boost supplémentaire des niveaux de glutathion, à la hauteur de 5g par repas!
 

Paul33

Well-Known Member
Bravo
@Viper peut être intéressant a épingler je ne sais pas si ça se fait comme ça mais c'est très complet et très bien présenté qui plus est
 
Dernière édition:

Caramel

Well-Known Member
Bonjour à tous,

Lors du dernier article que j'ai posté (Un regard plus attentif sur la toxicité hépatique des stéroïdes) nous avons appris comment la plupart des stéroïdes oraux 17-alpha alkylés que nous utilisons pouvaient affecter notre foie.

Aujourd'hui je vous propose une liste de solutions pour amoindrir ces effets nocifs. Attention cela ne veut pas dire que vous pourrez prendre plusieurs oraux en même temps ou bien faire durer votre utilisation d'un oral sur de nombreuses semaines. Protéger son foie, cela ne veut pas dire l'immuniser, ca veut dire essayer de réduire les dégâts sans pour autant les éviter.

Certains ont réussis à voir leurs valeurs hépatiques inchangés en fin de d'utilisation d'un oral, cela grâce à un protocole bien définit, cependant, nous l'avons vu cela dépend aussi de votre génétique, nous ne sommes pas tous égaux dans notre façon de réagir aux molécules.

Rôle du foie

Pour commencer, voyons un peu le rôle du foie pour le corps humain, évidement cette liste est non exhaustive, le foie est peut-être l'organe ayant le plus de fonctions, en tout cas, elles sont essentielles :

1. Nettoie le sang.
2. Régule l'approvisionnement en glucose.
3. Oxyde le tissu adipeux stocké (graisse) en énergie par le transport vers les mitochondries.
4. Fabrique des protéines corporelles essentielles impliquées dans le transport de substances dans le sang, la coagulation du sang et la résistance à l'infection.
5. Régulation des hormones sexuelles, des hormones thyroïdiennes, de la cortisone et des hormones surrénales.
6. Régulation du cholestérol.
7. Production de sel biliaire, qui immobilise les acides gras et élimine les substances toxiques du corps.
8. Régulation des vitamines et minéraux essentiels, tels que le fer et le cuivre.
9. Transformation et stockage de substances absorbées par le tube digestif (dont les médicaments)


Quels sont les symptômes d'une utilisation excessive d'oraux ?

Sachez avant tout que le meilleur moyen pour savoir ou vous en êtes avec un composé oral est de faire des analyses de sang avant, pendant et après le cycle pour vérifier vos taux d'enzymes hépatiques. Voici tout de même des symptômes pouvant vous mettre sur la piste d'un usage excessif :
• Fatigue / léthargie
• Perte d'appétit.
• Maux de tête.
• Hypertension artérielle.
• Perte de force.
• Perte de poids.
• Dommages / insuffisance hépatique.
• Lésions / insuffisance rénale.

Alors comment "protéger" le foie ?

Pour commencer, ne prenez rien qui pourrait causer un stress supplémentaire sur le foie ou les reins. Cela peut paraitre logique pour beaucoup de personnes, mais pas pour tout le monde.
  • Alcool
  • Narcotiques
  • Accutane
  • Ibuprofène
Voila un exemple de choses que vous devez éviter quand vous prenez des oraux, j'en oublie surement mais vous avez compris le concept.

Utiliser vos oraux sur une durée courte, c'est la aussi un conseil qui revient souvent et qui parait logique, une utilisation sur 4 semaines ou bien 6 semaines est une durée qui revient souvent, seulement n'oubliez pas : la prise de sang est la seule manière de connaitre l'état réel de votre foie. Une chose certaine est que l'utilisation sur une durée excessive est le meilleur moyen de s'exploser le foie.

Utiliser vos oraux dans un dosage raisonnable, la aussi cela parait logique, mais beaucoup de personnes pensent que "plus c'est mieux" alors que souvent "le mieux est l'ennemi de bien", rappelez vous les fonctions du foie, vous n'avez vraiment pas envie de le compromettre.

Les suppléments que vous pouvez utiliser :

Avant tout rappelons comment le foie est endommagé par les oraux :
Les stéroïdes font gonfler les cellules hépatiques et retiennent la bile qui serait normalement sécrétée dans le tube digestif. Les dommages causés par l'accumulation d'acide biliaire dans le foie sont appelés lésions hépatiques cholestatiques.

Au fur et à mesure que la bile s'accumule dans le foie, nous constatons une augmentation des taux sériques d'AST, d'ALT et de GGT, c'est les valeurs que vous faites analyser le plus souvent lors des prises de sang.

Les sels biliaires retenus sont si toxiques pour les cellules hépatiques qu'ils peuvent provoquer la mort des cellules hépatiques et créer une réponse inflammatoire qui aggrave encore la situation.

Si vous voulez plus de détails : Un regard plus attentif sur la toxicité hépatique des stéroïdes

Maintenant voyons les suppléments que nous pouvons utiliser pour réduire tout ça :

LE TUDCA
Le TUDCA (acide tauroursodésoxycholique) est lui-même un acide biliaire hydrophile non toxique, il aidera le foie à produire des enzymes de métabolisation des acides biliaires qui décomposeront les acides biliaires toxiques en composés moins toxiques, il réduira également la mort préprogrammée des cellules hépatiques appelée apoptose et stimulera la sécrétion biliaire altérée des acides biliaires accumulés.
Le dosage quotidien se situe entre 200 et 500 mg par jour, à fractionner en deux ou trois prises.

Plus d'information : https://fr.wikistero.com/tudca/

Le Chardon-Marie :
C’est la silymarine, un flavonoïde complexe regroupant trois substances actives (silychristine, silybine et silydianine), qui est à l’origine des qualités médicinales du chardon-marie. L’action de la silymarine permettrait d’accélérer la régénération des tissus abimés, en cas d’hépatite virale B ou C ou de cirrhose alcoolique. Cependant, bien que la silychristine, silybine et silydianine soient excellent pour la santé générale du foie, ils ne constituent pas une protection adéquate contre les effets ravageurs ou les anabolisants oraux.

La N-acétyl cystéine (NAC)
Le NAC soutient la production de glutathion, qui est lui-même un puissant anti-oxydant qui peut protéger le foie contre la toxicité mais qui est encore une fois limitée dans sa capacité à traiter la cholestase, je ne m'attarde pas plus que ca, je vais directement rajouter le glutathion dans la liste.

Glutathion injectable
Je précise injectable car la version oral ne serait pas efficace, ou alors sous une forme bien précise, je vous conseil tout même de trouver une version injectable, bien que cela soit rare, ca commence à se trouver. Le glutathion est l’antioxydant intracellulaire le plus important de l’organisme. Il permet de lutter contre les effets des radicaux libres pourvoyeurs de maladies. Le glutathion a aussi pour propriété d’être détoxifiant : il a pour fonction de neutraliser les agents toxiques et polluants (particules de pollution, métaux lourds, solvants, pesticides, résidus de médicaments…) en se liant aux toxines afin de les transformer en composés hydrosolubles qui seront ensuite plus facilement éliminés par les urines ou dans la bile.

Le glutathion est utilisé pour beaucoup de choses :
  • Réduit le stress oxydatif.
  • Peut améliorer le psoriasis.
  • Réduit les dommages cellulaires liés à la stéatose hépatique alcoolique et non alcoolique.
  • Améliore la résistance à l'insuline chez les personnes âgées.
  • Augmente la mobilité des personnes atteintes de maladie artérielle périphérique.
  • Réduit les symptômes de la maladie de Parkinson.
  • Peut aider à lutter contre les maladies auto-immunes.
Comme vous le voyez, c'est un produit très intéressant, cependant lui aussi reste limité dans sa capacité à traiter la cholestase.

Le Liv-52
Liv. 52 contient des extraits de Capparis spinosa ou caprier, de Cichorium intybus ou chicorée sauvage, de Solanum nigrum ou morelle noire, de Cassia occidentalis ou gros indigo sauvage ou encore casse puante, d'Achillea millefolium ou achillée millefeuille et de Tamarix gallica ou tamarix de France.
Liv. 52 restaure l'efficacité fonctionnelle du foie en protégeant le parenchyme hépatique et en favorisant la régénération hépatocellulaire. Il prévient l'oxydation des lipides membranaires maintenant ainsi le fonctionnement de la membrane cellulaire dans son intégrité. Cependant, encore une fois, le temps et l'expérience nous a appris que ce produit n'est pas la panacée pour protéger le foie bien qu'il apporte une aide. Encore une fois, il ne traite pas vraiment la cholestase.


Phosphatidylcholine (Choline)
La choline est une vitamine B soluble dans l’eau. Le corps humain peut la produire naturellement, mais en quantité souvent insuffisante et qui nécessite un apport supplémentaire.
La choline est utilisée pour fabriquer l’acétylcholine qui est nécessaire à la fonction cellulaire normale.
Elle empêche en premier lieu le dépôt de graisse dans le foie et les artères. Dans le foie, elle s’associe aux acides gras, à la glycérine et à l’acide phosphorique pour donner de la lécithine. La lécithine joue un rôle important dans le métabolisme des graisses et est un des garants de la bonne santé du foie et des reins. De plus, la choline contribue à vous baisser le taux de cholestérol, à réguler le fonctionnement de la vésicule biliaire et est nécessaire à la formation des membranes cellulaires et les lipoprotéines.
La Commission E allemande a approuvé l’usage des phospholipides de soja (contenant de la phosphatidylcholine) pour soulager certains symptômes (manque d’appétit, pression au foie) des maladies chroniques du foie causées par des substances toxiques (alcool, par exemple).

INOTSITOL (VITAMINE B7)
L’inositol, est une molécule organique cyclique constituée de 6 atomes de carbones, composant essentiel des phospholipides. On l’appelle parfois vitamine B7 à tort.
Cette molécule qui entre dans la composition des membranes cellulaires, semblerait agir comme catalyseur a la Choline. Je vous conseil fortement de prendre ces deux suppléments en même temps.

Voila ce que je prends moi :
Un complexe de Vitamine B fortement dosé :
https://www.hsnstore.fr/marques/hsn-essentials/ultra-b-complex

L'Inositol et la Choline réunie :

https://www.hsnstore.fr/marques/hsn-essentials/choline-et-inositol


La lécithine de soja qui contient justement les phospholipides : https://www.hsnstore.fr/marques/hsn-foods/lecithine-de-soja-granulee

Vous pouvez prendre la marque que vous voulez, c'est ce que j'utilise mais je ne fais pas de pub (même si j'adore ce site, je vous conseil de faire un tour dessus, c'est bien étudié pour les gars sous chimie)

Le desmodium
Le desmodium stimule les fonctions de drainage hépatique, aidant ainsi l'organisme à se débarrasser de ses toxines. Il est recommandé en cas de traitements de chimiothérapie, antibiothérapie ou de maladies chroniques. C'est un produit qu'il n'est plus nécessaire de présenter, il faudra utiliser sa solution EPS pour avoir un véritable effet sur le foie.

Un exemple du produit sous sa forme EPS : https://www.pharmacieveau.fr/fr/p-e...it-de-plante-fraiche-phytostandard-p4023.html

Attention, le desmodium est souvent utilisé avant et après le cycle et non pas pendant, un risque de réduire l'efficacité des stéroïdes oraux subsiste avec le desmodium.


Ma recommandation :
Vous pouvez passer ce passage si vous avez votre propre avis, cela est seulement mon avis, pas une vérité.

Premièrement, respecter les principes de durée et de dosage et garder un mode de vie sain autant que possible durant la prise de stéroïdes oraux.
Coté supplément, je trouve le TUDCA très couteux et difficile à obtenir donc je ne le prend pas, mais vous l'avais surement compris, ca reste le plus efficace pour traiter la cholestase.
Pour le Glutathion injectable, il est aussi difficile à obtenir mais peu couteux, une source le propose sur le forum actuellement, c'est ce que je prends, c'est un produit tout terrain, il ne se limite pas au foie mais il aide tout l'organisme.
Inositol et Choline : La base, utilisé pendant des années par les anciens, ca fait le job et c'est peu couteux, à utiliser a plus forte dose durant un cycle, sinon le complexe vitamine B est déjà très bien dosé sur HSNSTORE et vous pouvez le prendre avant et après vos cycles.

Donc :

  1. Glutathion (NAC au pire)
  2. Inositol & Choline
  3. Complexe de Vitamine B
  4. Beaucoup d'eau
_________________________________________

Sources :

https://quadra-force.com/gros-plan-sur-la-choline/
https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=phosphatidylcholine_ps
https://www.nutrimea.com/fr/171-inotsitol-vitamine-b7
https://www.nature.com/articles/aps201798
https://www.healthline.com/health/glutathione-benefits
https://www.nutranews.org/fr--foie-...-prevenir-traiter-les-lesions-hepatiques--358
Super intéressant
J ai une steatose non alcoolique (trop de fer dans le sang)avec une plage de'5 millimètres le seul endroit ou je n ai pas de graisse sur le foie
Je me pose bien la question de savoir quel protocole me serait bénéfique je n'ai jamais pris d oraux
 

anon55

Active Member
Pour ma part quand je suis sous oral, je prends 20g de glycine par jour (5g par repas), 1g de N-acétylcystéine (1g par jour, 250mg par repas), 1g d'extrait de chardon marie tiré à 80% en silymarine, 250mg par repas aussi, 1g d'acide alpha-lipoïque (500mg matin et soir). J'ai d'ailleurs repris ce protocole pour la cure de dianabol que je viens de commencer sur 5 semaines (30mg/j)

Je ne pense pas que la supplémentation en choline soit utile quand on mange beaucoup d'eoufs entiers, 8 par jour pour ma part!
 

Caramel

Well-Known Member
Pour ma part quand je suis sous oral, je prends 20g de glycine par jour (5g par repas), 1g de N-acétylcystéine (1g par jour, 250mg par repas), 1g d'extrait de chardon marie tiré à 80% en silymarine, 250mg par repas aussi, 1g d'acide alpha-lipoïque (500mg matin et soir).
Certains disent mon toubid en premier q'une foi qu'il est engraisse c est foutu
 

anon55

Active Member
Certains disent mon toubid en premier q'une foi qu'il est engraisse c est foutu
J'avais entendu parler de ce livre : https://www.thierrysouccar.com/sant...-faut-savoir-sur-la-maladie-du-foie-gras-5043
Et cet article intéressant :https://www.julienvenesson.fr/conseils-maladie-foie-gras/

Après je ne suis pas médecin et je ne connais pas vos antécédants, difficile de juger. J'avais lu aussi que les graisses saturées étaient plus facilement stockées dans le foie, à voir
 

robz

Active Member
Très instructifs ! A ton avis commencer à detoxifier son foie avant une cure, bonne idée ?
 

GiantMuscle

Well-Known Member
Super intéressant
J ai une steatose non alcoolique (trop de fer dans le sang)avec une plage de'5 millimètres le seul endroit ou je n ai pas de graisse sur le foie
Je me pose bien la question de savoir quel protocole me serait bénéfique je n'ai jamais pris d oraux

Le glutahion dans ton cas est intéressant, il joue directement sur la stéatose. Le glutahion décroît avec l'âge, il me semble que tu n'as plus 20 ans (je dis peut être des bêtises) ça serait intéressant de voir par.de ce côté la.
Sinon Inositol et Choline, pour le prix que ça coûte, faut essayer. Les conseils de @anon55 sont très bien aussi.

Très instructifs ! A ton avis commencer à detoxifier son foie avant une cure, bonne idée ?

Logiquement ton foie devrait pas avoir de problème avant un cycle, le top ça serait une prise de sang avant d'attaquer. Après je prends le complexe de vitamine B et le NAC toute l'année, je rajoute un supplément Inositol/Choline seulement en cycle pour booster ces deux éléments.

Avec les vitamines B, le NAC et vitamine C, je suis pas tombé malade depuis bientôt deux ans, ca va plus loins que les stéros.
 

Seb58

Well-Known Member
Vraiment très intéressant tes articles, merci beaucoup à toi !

Après dans certains cas d'hypersensibilité du foie, même en suivant d'excellents moyens de protection, je ne sais pas si l'utilisation de stéroïdes oraux est une bonne idée.
 

Seb58

Well-Known Member
Pour ce qui est de l'inositol et de la choline tu conseillerais quelle dose journalière ?
 

Balrogh

Well-Known Member
Mon prochain protocol se sera : Desmodium 2 semaines avant , tudca/ nac en intra , et desmodium 2 semaines après,

J'ai jamais eu aucun problème hepatique en cure, même avec des gros dosage d'oxy grâce au desmodium qui est ultra efficace , cependant il semble qu'il ruine également les oraux pris ..
 

Publicité Stéroïdes

Haut