MOTO GP 2016

ronualld

Well-Known Member
Pour Zarco,j'ai cru comprendre,qu'il devrait etre en moto gp,la saison prochaine?

pour ce qui est de la moto gp,encore un régal aujourd'hui.

par contre,il ne faut pas rever,le foot et la formule1,seront toujours en avant et en 'italie c'est pire qu'en france,il existe qu'un seul sport,le foot le reste pour eux,c'est de la mer.e:mad:
 

DIVER

Well-Known Member
oui,
Après une longue attente, je suis ravi d’annoncer que Johann Zarco rejoindra le team Monster Yamaha Tech3 en 2017. Nous n’avons plus eu l’opportunité de travailler avec un pilote français dans notre team MotoGP depuis Sylvain Guintoli en 2007 mais je suis certain que Johann fera un excellent travail. Nous le suivions de près depuis qu’il avait remporté la Rookies Cup et il a depuis connu d’autres réussites en 125cc et en Moto2. La saison dernière a été incroyable pour lui et il a remporté le Championnat en le maîtrisant parfaitement. Pour moi, l’arrivée de Johann est un challenge important, excitant, et dans le stand il travaillera avec Guy Coulon. Je dois aussi mentionner Laurent Fellon, le coach de Johann, qui a été aux côtés de Johann dès le début de sa carrière. Je suis impatient de voir ce que Johann pourra faire sur notre moto. Les meilleures pages de l’histoire de Tech3 ont été écrites par des pilotes français, dont Olivier Jacque, qui avait remporté le titre 250cc, mais aussi Dominique Sarron, Jean-Philippe Ruggia et Sylvain Guintoli, qui ont aussi connu le succès, et je suis sûr que Johann ajoutera quelque chose à cette liste. Je tiens à lui souhaiter la bienvenue et nous sommes impatients de le voir sur la moto à Valence mais mon message à Johann pour l’instant est de rester concentré sur sa mission et de remporter un deuxième titre en Moto2. »

Oui, l’histoire de Tech3 c’est du lourd. Oui Johann Zarco entre dans la cylindrée royale par la très grande porte.
IL ÉTAIT PRESSENTIT CHEZ SUZUKI
mais ceux ci lui on fait faux bond au mois de juin,de facon pas cavaliere
 

DIVER

Well-Known Member
Blessé il y a moins d'un mois, pendant les essais du Grand Prix du Japon, Dani Pedrosa fera son retour à la compétition cette semaine, pour la finale du championnat MotoGP.
Après avoir été remplacé par Hiroshi Aoyama et Nicky Hayden, le pilote Repsol Honda retrouvera son box à l'occasion de l'épreuve de Valence, la quatrième et dernière à se courir sur le sol espagnol au cours de la saison.

Pour atteindre cet objectif qu'il s'était fixé, il lui a fallu récupérer de fractures de la clavicule droite, du péroné droit et du quatrième métatarse de son pied gauche, des blessures qui l'ont fait souffrir plusieurs semaines. Compte tenu de sa bonne récupération, les médecins lui ont donné leur accord pour qu'il reprenne la piste vendredi, sur le circuit Ricardo Tormo.

"Ces trois dernières semaines n'ont pas été facile, à cause de la douleur, en particulier tout de suite après avoir été operé, et aussi parce que j'ai manqué les courses sur certaines de mes pistes préférées", explique-t-il "Quoi qu'il en soit, après avoir entamé ma rééducation, les choses ont commencé à aller mieux jour après jour et l'idée d'essayer de récupérer à temps pour Valence m'a boosté et m'a aidé dans les moments difficiles."

"On n'est pas encore certains de comment je me sentirai sur la moto, mais je suis en tout cas content de pouvoir reprendre la compétition ! J'adore la piste de Valence, j'y ai des souvenirs fantastiques et j'aime l'idée de faire mon retour devant mes fans", souligne le pilote catalan.

Victorieux par six fois à Valence, toutes catégories confondues, Dani Pedrosa n'y a plus manqué le podium depuis 2012.
 

DIVER

Well-Known Member
Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) a remporté les essais qualificatifs du Grand Prix de Valence samedi, en 1'29"401, ce qui constitue le record de la piste. L'Espagnol devance son compatriote Marc Marquez (Repsol Honda Team, +0"340) et son coéquipier Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP, +0"727) pour signer la 65e pole de sa carrière. Maverick Vinales (Team SUZUKI ECSTAR) et Andrea Dovizioso (Ducati Team) complètent le top cinq.
 

DIVER

Well-Known Member
MotoGP 2016 à Valence : Zarco et Binder phénoménaux
Les rois de la fête
Certes la course MotoGP a été gagnée par Lorenzo, parti seul car Marquez a raté son départ, il aura six secondes d’avance en cours de GP et seulement une seconde à l’arrivée, course passionnante mais derrière, avec le duel Rossi Iannone perdu par Rossi.

Non les deux faits du jour sont les victoires des champions du monde Binder et Zarco.

Le pire a été pour Binder, dont le moteur ratatouille au troisième tour et se retrouve vingt deuxième, puis il commence une remontée sublime dont il a le secret, et termine premier devant Mir qui pensait obtenir sa première victoire.

Binder est le géant du Moto3, il termine avec le plus gros écart entre champion et vice champion de toute l’histoire de la moto.

En Moto2 en revanche, zarco est parti en tête, ce n’est pas dans ses habitudes, bien décidé à manger Morbidelli et Luthi qui partent en première ligne avec lui.

Luthi ne sera jamais dans le coup, mais Morbidelli et Zarco vont se passer dix fois, vingt fois, duel sublime sui restera dans les annales de l’histoire.

Histoire qui retiendra que Zarco, le plus capé des pilotes français, prend ici sa quinzième victoire.

En plus, derrière, il ya eu aussi une grosse baston, c’est probablement la plus belle course de l’année, et Zarco la gagne.

Superbe journée !
 

DIVER

Well-Known Member
MotoGP 2016 à Valence : Le MotoGP pour Lorenzo
La température, pour la dernière course de la saison, est de 23 degrés dans l’air (le rêve !) et 26 degrés sur la piste.
Marc Marquez dispute ici son 150ème GP et a donc très envie de gagner malgré des sorties missilesques de Lorenzo durant tout le week end.
Cela dit, le matin, au warm up, en conditions de course, Marquez a été meilleur temps devant Vinales et Dovizioso.
La première ligne de la grille de départ est un rêve, Lorenzo, en pole, Marquez et Rossi !
Rossi qui reconnaît cependant qu’il manque de vitesse, bref à priori il n’est pas dans le coup, on aura peut-être en revanche un beau duel Lorenzo-Marquez.
30 tours au programme.
Bataille de drapeaux, majorité de mauves 93 pour Marquez, les supporters de Rossi osent tout, même un bébé est porté à bout de bras entièrement habillé en jaune, Rossi se marre carrément, et drôle, les supporters de Vinales ont des drapeaux jaunes, alors que leur héros est déjà en bleu sur sa Suzuki et sera encore en bleu chez Yamaha en 2017… Il est vrai que le jaune est la couleur officielle de Suzuki.
LA VRAIE BAGARRE A EU LIEU DERRIÈRE LORENZO
Les Honda partent en dur à l’avant. Ce qui sera un gros avantage pour Lorenzo qui est en medium en début de course, or on sait qu’il ne faut pas le laisser partir ! On verra bien. Il ya 120 000 spectateurs, une sorte de triomphe quand on sait qu’il ya quatre GP en Espagne !

Comme prévu, Lorenzo est parti en tête, en holeshot. Marquez a raté son départ et est cinq derrière Rossi, Lorenzo a virtuellement course gagnée. Iannone est deux, Vinales trois. Lorenzo, de fait, se balade devant… Il est seul, avec plus d’une seconde d’avance sur Iannone. On ne voit pas comment la bagarre espérée pourrait avoir lieu.

Derrière Iannone, Vinales, Rossi et Marquez se font une baston de furie. Il faut bien s’intéresser à ce qui se passe derrière puisque devant c’est réglé…

Quatrième tour, Rossi passe Vinales, il est trois, Marquez passe aussi la Suzuki. Ils sont à deux secondes de Lorenzo. A noter, Kallio, sur la KTM, est vingtième, superbe !

Sixième tour, Rossi passe Iannone, il est deux. Mais Iannone repasse tout de suite, derrière, il ya Marquez qui klaxonne ! Huitième tour Rossi repasse Iannone mais il est large, et la puissance de la Ducati est terrifiante ! Il parvient à rester devant mais c’est opération impossible. Magnifique duel, on sait que Rossi adore ça, il passe à l’intérieur, il faudrait que Marquez passe aussi Iannone, mais là encore la Ducati fait jouer les chevaux et la Honda, on le sait, n’a pas d’accélération!

Lorenzo en est à plus de quatre secondes d’avance. Et il ne se passe plus rien durant plusieurs tours. C’est beau, mais en file indienne, avec trop d’écarts pour qu’il yait attaque. Quatorze tours du bout, le duel Iannone/Rossi recommence, la Ducati est deux, Rossi trois avec Marquez qui lui colle au train. Les pneus bien sûr ! Et Marquez passe Rossi. Puis il passe Iannone.

Crutchlow va au tas.

Lorenzo a plus de cinq secondes d’avance, les bastons c’est bien mais ça retarde, du coup Lorenzo a presque une ligne droite d’avance ! De toute façon, je l’ai dit au deuxième virage, la course était jouée. Marquez prend le large, on se bat maintenant pour le podium, entre Rossi et Iannone, Rossi est devant mais ne prend pas d’air. Et c’est dans ligne droite, avec les chevaux, que Iannone le reprend.

Marquez a repris deux secondes à Lorenzo mais on est à cinq tours du bout, il n’y aura pas de miracle. Rossi rate le podium en faisant un large, et Marquez est à une seconde deux de Lorenzo, autrement dit si Marquez n’avait pas raté son départ, on aurait effectivement eu la bagarre dont on rêvait !

Dommage, cette finale là n’a pas eu la saveur des deux autres courses.
 

djésxr

Well-Known Member
j'ai carrément bavé devant la baston zarco/morbidelli!!!
Mardi les 1ers essais des pilotes dans leurs nouveaux teams
 

DIVER

Well-Known Member
et oui,
LORENZO sur une ducati,avec la même allocation moteur que les autres(cause victoires)
tous sans ailerons......
 

DIVER

Well-Known Member
Moto GP : les classements 2016
1 – Marc Márquez (Honda) – 298 points
2 – Valentino Rossi (Yamaha) – 249 points
3 – Jorge Lorenzo (Yamaha) – 233 points

4 – Maverick Viñales (Suzuki) – 202 points
5 – Andrea Dovizioso (Ducati) – 171 points
6 – Dani Pedrosa (Honda) – 155 points
7 – Cal Crutchlow (Honda) – 141 points
8 – Pol Espargaró (Yamaha) – 134 points
9 – Andrea Iannone (Ducati) – 112 points
10 – Héctor Barbera (Ducati) – 102 points
11 – Aleix Espargaró (Suzuki) – 93 points
12 – Alvaro Bautista (Aprilia) – 82 points
13 – Eugene Leverty (Ducati) – 77 points
14 – Danilo Petrucci (Ducati) – 75 points
15 – Scott Redding (Ducati) – 74 points
16 – Stefan Bradl (Aprilia) – 63 points
17 – Bradley Smith (Yamaha) – 62 points
18 – Jack Miller (Honda) – 57 points
19 – Michele Pirro (Ducati) – 36 points
20 – Loris Baz (Ducati) – 35 points
21 – Tito Rabat (Honda) – 29 points
22 – Yonny Hernandez (Ducati) – 20 points
23 – Katsuyuki Nakasuga (Yamaha) – 5 points
24 – Alex Lowes (Yamaha) – 3 points
25 – Hiroshi Aoyama (Honda) – 1 point
26 – Nicky Hayden (Honda) – 1 point
27 – Mike Jones (Ducati) – 1 point

Moto2
1 – Johann Zarco (Kalex) – 276 points

2 – Thomas Luthi (Kalex) – 234 points
3 – Alex Rins (Kalex) – 214 points
4 – Franco Morbidelli (Kalex) – 213 points
5 – Sam Lowes (Kalex) – 175 points

Moto3
1 – Brad Binder (KTM) – 319 points

2 – Enea Bastianini (Honda) – 177 points
3 – Jorge Navarro (Honda) – 150 points
4 – Francesco Bagnaia (Mahindra) – 145 points
5 – Joan Mir (KTM) – 144 poin
 

Publicité Stéroïdes

Haut