Première cure avis

rikelsmx

Active Member
Bon du coup c’est quoi tes questions? :oops::rolleyes:
ton métier en rapport avec le sport?

tu dis que tu t’es intéressé aux produits avant le sport, d’accord mais à ce moment là tu n’aurais pas ce genre de questions si tél serait vraiment le cas.
Quels sont tes entraînements?
Des suggestions sur ma cure annoncée si possible
Un métier dans la défense

Je m'y interraissais mais en me disant de ne jamais y toucher, mais au fil du temps j'ai cru comprendre que si c'était bien fait et bien encadré on pouvait vraiment minimiser les risques

Je poste ça en rentrant de l'entraînement désolé
 

Haunted/Army

Well-Known Member
Comme je t'ai dit pour l'armée, limite la salle c'est pas forcément utile.
En tout cas dans mon régiment c'est poids de corps, poids de corps et course à pieds.
Donc une cure est inutile pour ça.

Surtout qu'avec les stages et les missions ou tu ne mangeras pas pendant plusieurs jours et tu ne dormiras pas. Tu vas perdre tes gains.
Je te souhaite pas d'avoir une compagnie comme la mienne, mais si j'avais fait ma cure avant ou pendant j'aurais tout perdu.
 
G

guest

Guest
Je suis peut être con de vouloir me charger ça c'est un fait. Maintenant me dire que votre oncle ne bande plus ou à un arrêt cardiaque sans me donner plus de détail sur son état de base, ce qu'il prenait etc, si tu fonces la dedans c'est toi le con maintenant.

Comme je l'ai dis et je le redis ton message n'apporte aucune avancée au sujet, merci de ne pas poluer ce dernier.

Et déverse ta haine ailleurs mon pote
Petite mise au point
Déjà je suis pas ton pote!
Ouh,je t'ai traité de con?
Je viens de me relire et reposte textuellement
Je sais pas si tu es con,car aucun ne nous a le pouvoir de le savoir a travers ton post,moi le premier on te respecte,
Au contraire,j'essayais de détendre,par contre maintenant
Démerde toi,j'ai été clair,la.,
 

rikelsmx

Active Member
Comme je t'ai dit pour l'armée, limite la salle c'est pas forcément utile.
En tout cas dans mon régiment c'est poids de corps, poids de corps et course à pieds.
Donc une cure est inutile pour ça.

Surtout qu'avec les stages et les missions ou tu ne mangeras pas pendant plusieurs jours et tu ne dormiras pas. Tu vas perdre tes gains.
Je te souhaite pas d'avoir une compagnie comme la mienne, mais si j'avais fait ma cure avant ou pendant j'aurais tout perdu.
Je sais bien mais avant l'armée j'aimerai bien atteindre un certain physique pour mon plaisir personnel, après je sais bien qu'en unité c'est pdc
 

rikelsmx

Active Member
Petite mise au point
Déjà je suis pas ton pote!
Ouh,je t'ai traité de con?
Je viens de me relire et reposte textuellement
Je sais pas si tu es con,car aucun ne nous a le pouvoir de le savoir a travers ton post,moi le premier on te respecte,
Au contraire,j'essayais de détendre,par contre maintenant
Démerde toi,j'ai été clair,la.,
J'ai mal compris alors, autant pour moi, désolé
 

Rokka

Well-Known Member
Tu ne connais pas la vie des gens, pas besoin de donner des leçons comme celle ci,

A quoi sert une PCT si rien ne fonctionne comme vous le dites ?

J'aimerai bien voir la cure des mecs qui ont des soucis comme ça également, regardez mon premier post honnêtement je ne pense pas ça choquant.

C'est plus toi qui a l'air complexé à parler de nana tout le long de ton post ...

Toi je ne sais pas si tu es en cure mais tu devrais revoir ton orthographe avant de déverser ta haine sur un forum
justement je cite la vie d'un ado type loin de la du complexe comme tu le dit car pour la majorité des ados bas c'est ça.

là t'es encore entrain de chercher des excuses avec des histoire de PCT , c'est pas de ton age et encore moins intelligent de faire ça a 18ans.

Maintenant fait ce que tu veut écrit ce que tu veut et avance les propos que tu veut , dans la réalité c'est toi qui va le regretter .

Ici et encore je ne déverse pas de haine je te dit la vérité je ne pense pas que tu sache ce que c'est la haine a 18ans et encore moins ce qui t'attend si tu te lance la dedans aussi jeune , et en effet je ne connais pas la vie des gens en revanche sans connaitre la vie des autres il faut pas être devin pour savoir que tu est entrain de faire une énorme connerie.

tu trouvera ici une armé de jeune pour te conforter dans ton délire et prendre tout ce que tu souhaite et cramer toutes les étapes de la vie bien comme il le faut.

tien d'ailleurs petite précision pas des moindres , ont connait ici plusieurs jeunes qui ont mal fini ça va de l’hosto a l'arrêt cardiaque et certain la mort........

Donc continue a te conforter dans ton délire , j'ai bien plus d'experience que toi pour te dire que ce que tu est entrain de faire là est une énorme connerie .

je te l'explique pas d'une manière douce car les autres membres t'ont dit tout ce que tu devais savoir pour justement ne pas faire la bétise mais tu parle encore de PCT et tu essaie encore de trouver une porte de sortie.


LA PCT comme tu dit n'est pas une valeur sure et pleins de ga finissent une main devant et une main derrière JUSTEMENT par ce que tout ça c'est des théorie fumante! , le seul moyen de relancer ton corps c'est de ne plus rien toucher pendant des mois et des mois et encore parfois ça met du temps a revenir d'un individu a l'autre.

avoir a se préoccuper de PCT a 18ans c'est complètement idiot! et je te parle justement comme un jeune qui n'a conscience de rien .

Maintenant fait ce que tu veut la messe est dite on te retrouvera en section médical d'ici un moment.
 

Rokka

Well-Known Member
topic écrit par HAVAH sur le cerveau et les stéroides:


Toujours dans une optique de prévention et parce qu'on a vu quelques exemples sur le forum récemment, je me permet de vous faire un petit topo à chaud sur les drogues (qu'elles soit dûes à un produit ou à un comportement) et leur impact sur le cerveau, notamment sur les modifications qu'elles induisent, qui font que en réalité les phrases comme "j'ai beaucoup réfléchi" sont caduques quand on s'attaque à des produits comme les AAS, plus particulièrement encore en tant qu'immature sur le plan cérébral, c'est à dire moins de 25 ans.

L'idée n'est pas de taper sur les doigts de qui que ce soit et chacun est libre de faire ce qu'il veut sans un quelconque jugement de ma part. L'objectif c'est de donner aux 10% d'entre nous qui vont dériver dans l'addiction au AAS des informations plus concrètes et de se dégager un peu de cette histoire de volonté qui n'a pas ici pas sa place.

La pierre angulaire c'est que les AAS modifient de façon rapide et durable le fonctionnement cérébral, en influant sur virtuellement tous les neurotransmetteurs possibles, donc on fait ici du simplifié.
En tant normal il y a un équilibre entre le circuit de la récompense, de la motivation, de la mémoire et des habitudes, le tout étant soumis au contrôle cortical. La décision d'entreprendre une action tient compte de l'importance de la motivation pour un objet donné, au souvenir qu'il a procuré, et dépend ultimement du contrôle cortical.
Tout ce circuit de décision est altéré lors de la prise d'AAS.

Ca ne concerne pas tout le monde, il est évidemment possible d'utiliser les AAS sans aucune addiction, mais pour ceux d'entre nous qui se sentent un peu attiré je pense que c'est important de savoir l'impact réel des AAS avant de prendre des décisions sans retour en arrière possible (le bridge, la seconde cure à la tren et la GH, l'insu, j'en passe)

4 mécanismes importants, il y en a évidemment d'autres

La sensibilisation motivationnelle:

Concerne les voies dopaminergiques meso corticales et méso limbiques (en jaune et bleu)


régions1.png



Toutes les récompenses qu'elles soient naturelles ou des produits addictogènes augmentent la dopamine dans les synapses de ces 2 circuits.
La dopamine augmente quand on vous promet un billet de 100 sans vous le donner (il y a dur plaisir dans l'attente même), elle augmente encore quand on vous le donne, et elle revient à zéro lors de l'obtention de la récompense. Elle diminue s'il y a eu un signal annonciateur d'une récompense sans que la recompense soit obtenue et entraine alors une sensation de malaise.
Plus la récompense est grande, plus il y a sécrétion de dopamine, plus l'activité qui a permis cette sécrétion de dopamine sera mise en mémoire et facilement proposée dans le panne d'activité de l'individu.

Dans le cas d'une drogue, la libération de dopamine est beaucoup plus importante en terme de quantité et de durée que n'importe quelle activité "normale", les AAS potentialisent la libération de dopamine obtenue lors d'un effort physique, d'où l'impression entre autre de faire des trainings de fou sous AAS (au delà du simple effet de congestion).
Le fait que dopamine soit énormément libéré est une des raisons qui font que la consommation d'AAS va très vite pirater le circuit de récompense et attirer l'attention du cerveau sur le produit, en accroitre artificiellement leur intérêt et donc leur recherche et leur consommation.

L'allostasie hédonique:

Lors de la consommation continue d'AAS (d'où un intérêt des cycles cours), le circuit de la récompense lutte pour lutter contre ce surplus de dopamine dans son circuit, en diminuant le nombre de récepteurs à la dopamine.
Moins de récepteurs = moins de signal = le cerveau cherche à se rapprocher de son état basal.
Cette diminution de récepteurs a pour direct impact la diminution des autres plaisirs "naturels" et socialisants qui sont eux aussi liés au signal de dopamine, mais qui entrainent une décharge beaucoup moins importante, et donc vont être progressivement mis de côté dans le panel des comportements de l'individu
L'état de base du cerveau devient celui sous AAS avec de la dopamine à tire larigot, et c'est ce qui entraine le mal être lors de l'arrêt des AAS. Les AAS qui étaient au début consommés pour leur effet bénéfiques le deviennent rapidement pour éviter d'être dans cet état de mal être.

L'apprentissage des habitudes:

Concerne les voies glutamatergiques, au niveau du striatum.
En gros lors de l'apprentissage d'un nouveau comportement complexe, le fait de décider de le reproduire (genre je gueule sur ma nana, je me prends une baffe, donc la prochaine fois j'essaie de me maitriser) est décidé par le cortex préfrontal.
Les comportements automatiques (j'ai envie de pisser il me faut des chiottes ou je dois aller là-bas je me mets à marcher) sont régulés par des zones sous-corticales, ici la partie dorsale du striatum.
Très rapidement la décision de continuer ou d'arrêter les AAS ne va plus être prise par le cortex préfrontal, c'est à dire le cortex qui fait de l'homme un animal évolué capable de prendre en compte le pour et le contre avant de prendre une décision, mais par la zone sous-cortical du striatum, c'est à dire une zone qui est obnubilée par les récompenses immédiates, incapable de prendre en compte les conséquences à long terme.


Le déficit de contrôle inhibiteur:

Comme déjà dit c'est le cortex préfrontal qui de façon ultime décide ou non d'entreprendre une action ou de prendre telle décision.
Son activité est directement liée au nombre de récepteurs à la dopamine dans ses circuits. Donc chez le patient addict utilisateur d'AAS, le cortex préfrontal fonctionne mal, et est incapable d'assumer son rôle d'inhibition.
C'est ce cortex là qui fait que vous ne tapez pas sur quelqu'un chaque fois que vous êtes énervé, c'est son hypoactivité qui est à l'origine de la plus grand agressivité sous AAS, et c'est aussi son hypoactivité qui fait que vous n'avez plus la petite voie qui vous dit "attention, les risques dépassent les enjeux, je m'arrête là et je remet la même dans 3 mois".
Cette zone cérébrale est la dernière à arriver à maturation, chez l'adulte de moins de 25 ans tout comme chez l'adolescent il y a un goût pour le risque plus prononcé et des prises de décisions qui sont portées sur les récompenses immédiates indépendamment des conséquences.
C'est ça qui fait que les AAS chez le jeune de 20 ans, c'est pas l'idée du siècle non plus.



Je me permets de coller les critères du DSM 5 (qui valent ce qu'ils valent) sur l'addiction:


1. Le produit est souvent pris en quantité plus importante ou pendant une période plus prolongée que prévu


2. Il existe un désir persistant ou des efforts infructueux, pour diminuer ou contrôler l’utilisation du produit

3. Beaucoup de temps est passé à des activités nécessaires pour obtenir le produit, utiliser le produit ou récupérer de leurs effets

4. Craving ou une envie intense de consommer le produit

5. Utilisation répétée du produit conduisant à l’incapacité de remplir des obligations majeures, au travail, à l’école ou à la maison

6. Utilisation du produit malgré des problèmes interpersonnels ou sociaux, persistants ou récurrents, causés ou exacerbés par les effets du produit

7. Des activités sociales, occupationnelles ou récréatives importantes sont abandonnées ou réduites à cause de l’utilisation du produit

8. Utilisation répétée du produit dans des situations ou cela peut être physiquement dangereux

9. L’utilisation du produit est poursuivie bien que la personne sache avoir un problème psychologique ou physique persistant ou récurrent susceptible d’avoir été causé ou exacerbé par cette substance

10. Tolérance, définie par l’un des symptômes suivants :

a. besoin de quantités notablement plus fortes du produit pour obtenir une intoxication ou l’effet désiré

b. effet notablement diminué en cas d’utilisation continue d’une même quantité du produit

11. Sevrage, caractérisé par l’une ou l’autre des manifestations suivantes :

a. syndrome de sevrage du produit caractérisé (cf diagnostic du syndrome de sevrage du produit)

b. le produit (ou une substance proche) sont pris pour soulager ou éviter les symptômes de sevrage.
 

TonyPowerbuilder

New Member
Franchement fui les AAS à ton âge, il y a tellement de chose possible pour progresser (faire des cycles de force, une bonne diet, qlq compléments...)
Là tu te sens chaud à tapper ta cure pcq tu pense que c'est la solution mais une fois la seringue en main tu vas bugué quand il faudra te piquer.
J'ai fais l'abruti à me jeter là dedans à 17 ans avec le rêve de monter sur scène, tout étais ultra bien planifié avec une diet/entrainement parfait, prise de sang... j'en ai payer le prix fort avec des problèmes psychiatrique, le cerveau se développe encore jusque 25ans tu vas juste te flinguer les neurotransmetteur, j'ai mis plus d'un an pour réussir à avoir à nouveau des érections, je vois toute les semaines une psychiatre encore et j'en ai gardé des séquelle, ma première cure étais exactement la même que toi.
Une fois que tu met un pied là dedans et surtout aussi jeune c'est ultra dur de pas vouloir enchaîner les produits (j'ai arrêter plus facilement certaines drogue que les AAS...)
 

Rokka

Well-Known Member
le tread de MEM assez vieux qui explique la chose aussi:

Les stéroïdes pour un homme de 20 ans (et moins)
1. Ton taux de testostérone naturel correspond environ à 350-400mg de testo injectable par semaine, soit déjà la quantité reçue lors d'une cure.

2. Ton taux d'hormone de croissance naturel correspond environ à 4 à 6 ui par jour de GH synthétique, soit une excellente dose visée par ceux qui ont les moyens de s'en payer.

----------------------

Conclusion : Les bénéfices à obtenir d'une cure sont plutôt minces car ta production naturelle de stéroïdes anabolisants est déjà très élevée.


3. Ton équilibre hormonal est toujours en flux. C'est à dire que le taux de production de testostérone naturelle qui sera le tien au cours des 50-60 prochaines années n'est pas encore fixé. Faire une cure aura pour effet d'arrêter cette production dans la période même où ton corps tente de décider combien de testo il devra produire à l'avenir. Il est donc presque absolument certain qu'entreprendre une cure à ce moment-ci de ta vie va avoir un impact négatif majeur sur ta production naturelle de testostérone et d'estrogènes à l'avenir.

4. Les effets physiologiques des roros c'est une chose mais une autre dont on parle peu est les effet psychologiques. Déjà à ton âge on ressent une espèce d'invulnérabilité qui est bien agréable. Rien ne peut t'arrêter, pas vrai? Maintenant imagine cet état mais À L'ENVERS. Rien ne vaut la peine. Tout est trop difficile. T'as plus envie de rien. T'as plus d'énergie non plus. Déprimé, hypersensible, émotif. Ça c'est comment on se sent avec un taux de testostérone bas.

5. En parlant d'effets psychologiques, ta personnalité n'est pas encore formée. Tu vas me dire que c'est pas de mes affaires mais je vais te dire ceci : il est possible qu'à l'issue de ta cure tu aies un crash important et que ceci soit intégré de façon quasi indélébile dans ta personnalité d'adulte. Ça serait vraiment dommage...

6. Il y a plein d'autres effets négatifs possibles surtout chez un jeune de 18 ans : cortisol, progestérone ou estrogène élevés en permanence et j'en passe.

================

CONCLUSION

Effets positifs : faibles
Effets négatifs: risque élevé de séquelles permanentes

À toi de choisir. Mais franchement, tu peux gagner tellement de muscle naturellement, il n'y a aucune raison valable pour t'entêter à faire une cure. Car même sous produits, tu dois savoir t'entrainer et bien manger comme un culturiste.
 

Loik

Well-Known Member
Réfléchis bien en tout cas,
poste ta diète ton training et on te conseillera déjà pour progresser au mieux naturellement,
Apres c’est dans l’extrême pas tout le monde bande pu pas tout le monde a des soucis on te dis juste les effets secondaires comme pour tout produit addiction étc..
Tu peut largement progresser et remettre ça à plus tard
Et une cure on dis tous ça mais on en veut toujours plus après je tiens à répéter que tout le monde veut pas faire 120 kilos sec et prendre 1736 molécule ..
 

sosodef13

Well-Known Member
Tu te fatigues pour rien jeune, personne de censé ici ne cautionnera ta volonté de cure à ton niveau et ton âge et encore moins t’aiderai en ce sens.


Un conseil, mange plus, entraînes toi correctement (on croit tous savoir s’entraîner mais il n’en est rien), et dors bien bcp de repos.
Et tu grossiras, il ne peut pas en être autrement.
 

rikelsmx

Active Member
Comme prévu, voici mon training actuel :
Je m'entraine en PPL avec un jour de repos après 2 cycles.

Push

Développé Couché Barre 4*6-8
Développé Incliné Haltère 4*10
Ecarté Poulie 3*15-20 tempo 3' excentrique, 1' concentrique, 1' contraction
Développé Militaire Machine 4*10
Elevation Latérales 3*15
Machine dips 3*10
Extension Triceps Poulie Haute 3*12-15

Pull

Tirage Vertical 4*8
Tirage Horizontal 4*8-10
Tirage Horizontal Machine 3*12
Oiseau Poulie Haute 3*15
Curl Spider 3*8
Curl Biceps Poulie Basse 3*12

Leg

Presse Cuisse Incliné 4*8
Leg Extension 3*12
Leg Curl Assis 4*10
Hip Thrust 3*10
Adducteur 2*2*12
Extension Mollet 3*20

Je précise, j'ai du mal à prendre du poids. Je me rapproche le plus d'un "ectomorphe". Je vais à la salle en vélo, ce qui me fait encore plus brûler de calories, mais pas le choix à ce niveau là.
Je fais donc : Lundi Push, Mardi Pull, Mercredi Leg, Jeudi Push, Vendredi Pull, Samedi Leg, Dimanche Repos.
Je pense avoir un retard biceps.

Merci à vous d'avoir lu.
 

rikelsmx

Active Member
Pour la diet, la voici :

7H30 : 450 kcal 17g P / 10g L / 70g G
200ml Lait DE
100g Flocons d'avoine


10H30 :
Actuellement rien mais je pense ajouter une collation

13H : 800 kcal mini 45g P / 25g L / 100g G
175g Viande
125g Pates
(+Beurre, fromage, sauce etc)

16H30 :
Actuellement rien mais je pense ajouter une collation

18H30 : 530 kcal 34g P / 7g L / 84g G
200ml Fromage Blanc
100g Whey Gainer


21H : mini 500 kcal 25g P / 15g L / 80g G
100g Viande
100g riz
(+Beurre, fromage, sauce etc)
Pain + Fromage


23H : 400 kcal 15-10 g P / 7-20g L / 40-80g G
2 tranches pain complet
2 tranches jambon dinde
ou
125g cereal Bjorg


Total :
Environ
2600 kcal soit 130g P / 65g L / 340g G
 
Dernière édition:

Viper

Well-Known Member
Membre du Staff
SUPERMODO
Pour la diet, la voici :

7H30 : 450 kcal 17g P / 10g L / 70g G
200ml Lait DE
100g Flocons d'avoine


10H30 :
Actuellement rien mais je pense ajouter une collation

13H : 800 kcal mini 45g P / 25g L / 100g G
175g Viande
125g Pates
(+Beurre, fromage, sauce etc)

16H30 :
Actuellement rien mais je pense ajouter une collation

18H30 : 530 kcal 34g P / 7g L / 84g G
200ml Fromage Blanc
100g Whey Gainer


21H : mini 500 kcal 25g P / 15g L / 40g G
100g Viande
100g riz
(+Beurre, fromage, sauce etc)
Pain + Fromage


23H : 400 kcal 15-10 g P / 7-20g L / 40-80g G
2 tranches pain complet
2 tranches jambon dinde
ou
125g cereal Bjorg


Total :
Environ
2600 kcal soit 130g P / 65g L / 300g G
Bon déjà merci du partage de ta diete.
Au risque d’être un peu cash, je vais être honnête, elle est nulle (rien de personnel, mais je préfère être honnête).
Très clairement je trouve qu’il n’y a rien qui va:
- Bon déjà ne t’étonnes pas de ne pas prendre du poids si tu penses manger 2600 kcals alors que tu en manges 130x4 + 300x4 + 65x9 = 2305 kcals. Pour te donner un exemple, je fais 5kg de moins que toi pour 178cm et avec 2800 kcals je perds du poids;
- Revois ta répartition des macros également…
- Répartition hasardeuse des protéines;
- Absence de nutrition péri training adéquate;
- Tu remplaces des aliments par d’autres qui n’apportent pas les mêmes macros;
- Quid des légumes?
- Etc.

Bref, je serais toi je commencerais par me pencher sur la diete pour l’améliorer: rien qu’avec ça tu pourrais débloquer ta stagnation niveau prise de poids tout en conservant une bonne composition corporelle.
Si tu as des questions à ce sujet, n’hésite pas - tu peux aussi farfouiller dans les topics épingles.
 

rikelsmx

Active Member
Bon déjà merci du partage de ta diete.
Au risque d’être un peu cash, je vais être honnête, elle est nulle (rien de personnel, mais je préfère être honnête).
Très clairement je trouve qu’il n’y a rien qui va:
- Bon déjà ne t’étonnes pas de ne pas prendre du poids si tu penses manger 2600 kcals alors que tu en manges 130x4 + 300x4 + 65x9 = 2305 kcals. Pour te donner un exemple, je fais 5kg de moins que toi pour 178cm et avec 2800 kcals je perds du poids;
- Revois ta répartition des macros également…
- Répartition hasardeuse des protéines;
- Absence de nutrition péri training adéquate;
- Tu remplaces des aliments par d’autres qui n’apportent pas les mêmes macros;
- Quid des légumes?
- Etc.

Bref, je serais toi je commencerais par me pencher sur la diete pour l’améliorer: rien qu’avec ça tu pourrais débloquer ta stagnation niveau prise de poids tout en conservant une bonne composition corporelle.
Si tu as des questions à ce sujet, n’hésite pas - tu peux aussi farfouiller dans les topics épingles.
Merci pour ton retour rapide pour commencer.

Merci pour ton, honnêteté également x)

- Je regarde les kcal marqués sur l'emballage, il faut compter au total avec les P / G / L ?
- Je vais faire des recherches dès maintenant
- Je mange des légumes mais pas en grande quantité et je compte plus "en +" que vraiment dans les macro.

Qu'en penses-tu du training sinon ?
 

Publicité Stéroïdes

Haut