Stéroides et cerveau

dvnfit666

Well-Known Member
Et pour moi il y a clairement des substances beaucoup plus addictogenes et/ou qui font des dégâts + importants aux "drogués"/"addict"
 

Fafa1981

Well-Known Member
C'est justement là exactement où je voulais en venir poto... Tu as bien résumé ce que je voulais expliquer
Je comprends bien ton exemple, et kgil à raison que c est un monde de fou les aas, mais à notre niveau entre gens raisonnable je pense sincèrement que c est tout à fait gerable. Par contre les keke que nous voyons tout les jours sur les forums, à vouloir prendre 150 mg de diana puis 2 gr de testo 1 gr de Tren et qui nous dise ça fait 6 mois que j ai commencé pensez vous que je vais bouger avec ça ??? Heu à mon avis leurs cerveau à déjà des raté donc la prise de molécules ne va sûrement pas les aidé à rétablir les connexions manquante
 
H

havah

Guest
Et pour moi il y a clairement des substances beaucoup plus addictogenes et/ou qui font des dégâts + importants aux "drogués"/"addict"

c'est fonction de l'intensité de la libération dopaminergique, je l'ai dit :D

Moi je pense que tout est toujours question d état d esprit, y a des dépendances à toute substances qu elles quelle soit.

faux, y'a des dépendances aux substances qui libèrent de la dopamine
t'as déjà vu une addiction au choux ? :D

Le taux chute à l arrêt d une cure un certain mal être s installe mais c est passagé, enlève l argent d un heroinomane accro il irra tuer voir pire pour avoir ça dose

heureusement qu'un heroinomane va pas tuer des gens à chaque fois pour avoir sa dose, c'est quoi ce cliché lol

il est toujours possible de contrôler nos envies et nos pensée, tout est une question d état d esprit

c'est bien prouvé que non sur PLEIN de maladies

mais t'as le droit de pas me croire :)
 

Fafa1981

Well-Known Member
c'est fonction de l'intensité de la libération dopaminergique, je l'ai dit :D



faux, y'a des dépendances aux substances qui libèrent de la dopamine
t'as déjà vu une addiction au choux ? :D



heureusement qu'un heroinomane va pas tuer des gens à chaque fois pour avoir sa dose, c'est quoi ce cliché lol



c'est bien prouvé que non sur PLEIN de maladies

mais t'as le droit de pas me croire :)
Heu tu generalise et hyperbolise mes propos l ami.
Je comprends bien ce que tu veux dire. Mais tu ne vois peut-être pas ou je veux en venir.
Un toxicoman est capable de folie en manque et j en ai vu crois moi bien.
Si il ne tue pas tous et heureusement je vais dire avoue que c'est plus largement répandu qu un bodybulder qui commet un delis pour avoir sa testo, même si ça pourrait arriver.
Toute les dose de dopamine produite par les aliments les sentiments ect ne sont pas destructrice, heureusement également.
Et comme je dis tout est état d esprit, si tu es en manque de choux et que tu fracasse ton primeur parce-que il n en a plus en rayon ça peut arriver, mais je suis sur que dans ces cas là tu metrisera les pensée destructrice de ton cerveau, je me trompe ?
Après oui il y a sûrement comme tu dis des malades ou des personnes incapable de se gérer, mais si tu lis mon messages après tu vois de quoi je parle.
 

Fafa1981

Well-Known Member
c'est fonction de l'intensité de la libération dopaminergique, je l'ai dit :D



faux, y'a des dépendances aux substances qui libèrent de la dopamine
t'as déjà vu une addiction au choux ? :D



heureusement qu'un heroinomane va pas tuer des gens à chaque fois pour avoir sa dose, c'est quoi ce cliché lol



c'est bien prouvé que non sur PLEIN de maladies

mais t'as le droit de pas me croire :)
Et je ne suis pas prêtre en la matière, donc je te crois bien évidemment et tes propos sont concret, mais je pense en général et après plus de 15 ans de stéro, de cure, d arrêt, de reprise, de changement de mentalité. Et après avoir côtoyer beaucoup beaucoup de dopé, que mes idées ne sont pas dénuées de sens non plus.
Bien à toi l ami
 
H

havah

Guest
Heu tu generalise et hyperbolise mes propos l ami.
Je comprends bien ce que tu veux dire. Mais tu ne vois peut-être pas ou je veux en venir.
Un toxicoman est capable de folie en manque et j en ai vu crois moi bien.
Si il ne tue pas tous et heureusement je vais dire avoue que c'est plus largement répandu qu un bodybulder qui commet un delis pour avoir sa testo, même si ça pourrait arriver.
Toute les dose de dopamine produite par les aliments les sentiments ect ne sont pas destructrice, heureusement également.
Et comme je dis tout est état d esprit, si tu es en manque de choux et que tu fracasse ton primeur parce-que il n en a plus en rayon ça peut arriver, mais je suis sur que dans ces cas là tu metrisera les pensée destructrice de ton cerveau, je me trompe ?
Après oui il y a sûrement comme tu dis des malades ou des personnes incapable de se gérer, mais si tu lis mon messages après tu vois de quoi je parle.

tu confonds les choses, là t'es en train de me parler de ce que pourrait faire un héroinomane quand il traverse un sevrage physique, ce qu'il y a pas avec les AAS donc forcément c'est pas comparable, mais y'a pas besoin d'avoir un syndrome de sevrage pour être addict

j'ai rien compris à ce que tu voulais dire après désolé


Et je ne suis pas prêtre en la matière, donc je te crois bien évidemment et tes propos sont concret, mais je pense en général et après plus de 15 ans de stéro, de cure, d arrêt, de reprise, de changement de mentalité. Et après avoir côtoyer beaucoup beaucoup de dopé, que mes idées ne sont pas dénuées de sens non plus.
Bien à toi l ami

je parle des gens qui vont devenir addict moi, et c'est inférieur à 20% d'usagers tout comme les autres drogues, y'a infiniment plus de gens qui prennent de la coke et de l'héroïne dans un usage contrôlé que d'addicts
visiblement tu l'es pas, c'est cool pour toi
mais c'est pas contradictoire avec ce que je dis
 

Fafa1981

Well-Known Member
Du tout je ne te contredis pas et tout tes exemple sont bon.
Tu peux être addict à tout et dépendant à tout, ça c est certain, nourriture drogue médicaments stéroides c est certain. Ce que je veux simplement dire, c est que beaucoup de choses dépende de la personne concernée.
Tout comme 2 personnes qui boivent un verre à une soirée, un va stopper parce-que il se rend compte de l effet de l alcool un autre va boire jusqu'à dormir sur une table et il ne sont aucun des 2 alcoolique.
Je dis simplement que si tu donnes de l importance à une substance au point de ne plus pouvoir te contrôler elle va te détruire puisque ce sera toujours plus et la c est vraiment valable pour les stero.
Ne crois surtout pas que je cherche à te contredire ou à minimiser la consommation de stéro. Mais je donne mon point de vue tout en respectant l avis de chacun et l expérience de chacun, tu as été confronté à des cas tu as lu des documents tu as ta vision des choses et je l à respect ont est la pour échanger, et si je t ai froissé, accepte mes excuses.
 
H

havah

Guest
Du tout je ne te contredis pas et tout tes exemple sont bon.
Tu peux être addict à tout et dépendant à tout, ça c est certain, nourriture drogue médicaments stéroides c est certain. Ce que je veux simplement dire, c est que beaucoup de choses dépende de la personne concernée.
Tout comme 2 personnes qui boivent un verre à une soirée, un va stopper parce-que il se rend compte de l effet de l alcool un autre va boire jusqu'à dormir sur une table et il ne sont aucun des 2 alcoolique.
Je dis simplement que si tu donnes de l importance à une substance au point de ne plus pouvoir te contrôler elle va te détruire puisque ce sera toujours plus et la c est vraiment valable pour les stero.
Ne crois surtout pas que je cherche à te contredire ou à minimiser la consommation de stéro. Mais je donne mon point de vue tout en respectant l avis de chacun et l expérience de chacun, tu as été confronté à des cas tu as lu des documents tu as ta vision des choses et je l à respect ont est la pour échanger, et si je t ai froissé, accepte mes excuses.


ah mais non on discute pas de soucis :D
 

dvnfit666

Well-Known Member
Je trouve poto havah que tu es à fond dans la diabolisation des aas ces temps qdmm c'est sûrement suite à ta mésaventure ou que tu ressens l'addiction monté ? :p
 
H

havah

Guest
salut les gars,

j'ai lu quelques réponses à droite à gauche et reçu quelques messages, le but de ce topic est en aucun cas de vous faire sentir comme des merdes et de pointer du doigt un comportement addict chez qui que ce soit, au contraire

le but de ce post est avant tout pour ceux qui sont concernés de se dédouaner de la culpabilité qui accompagne souvent voir toujours les comportements addicts
il y a une héritabilité qui est souvent énorme (par exemple 70% dans le tabac), donc si vous cherchez un coupable c'est pas vers vous-même qu'il faut se tourner, il y a autant de raison de se sentir coupable que si vous aviez un cancer, vous y pouvez pas grand chose

l'idée est aussi de se dégager de "il suffit juste de se donner un coup de pied au cul", je me répète mais il y a des maladies qui sont d'expression comportementales, et c'est pas parce que ça se passe dans votre cerveau que vous avez le contrôle de quoi que ce soit, c'est exactement comme si on disait à quelqu'un qui a une tumeur cérébrale qu'il suffit de se bouger le cul pour guérir, ça n'a aucun sens

tous les travaux récents permettent de se dégager peu à peu de cette idée qu'on peut tout contrôler, l'énorme majorité de l'activité cérébrale est complètement inaccessible à la conscience, et donc complètement inaccessible à un quelconque changement, c'est une des raisons qui font que même après 30 ans d'abstinence alcool/tabac vous avez encore 30% de rechute et que le risque descendra jamais plus bas que ça

c'est un sujet qui me tient particulièrement à cœur parce que j'ai galéré pendant 10 ans avec des psychologues/psychanalystes et autres clowns qui cherchaient des raisons enfouies à mes phases dépressives, alors que depuis que j'ai un traitement tout roule

portez vous bien les potos
 

Kayzer88

Well-Known Member
salut les gars,

j'ai lu quelques réponses à droite à gauche et reçu quelques messages, le but de ce topic est en aucun cas de vous faire sentir comme des merdes et de pointer du doigt un comportement addict chez qui que ce soit, au contraire

le but de ce post est avant tout pour ceux qui sont concernés de se dédouaner de la culpabilité qui accompagne souvent voir toujours les comportements addicts
il y a une héritabilité qui est souvent énorme (par exemple 70% dans le tabac), donc si vous cherchez un coupable c'est pas vers vous-même qu'il faut se tourner, il y a autant de raison de se sentir coupable que si vous aviez un cancer, vous y pouvez pas grand chose

l'idée est aussi de se dégager de "il suffit juste de se donner un coup de pied au cul", je me répète mais il y a des maladies qui sont d'expression comportementales, et c'est pas parce que ça se passe dans votre cerveau que vous avez le contrôle de quoi que ce soit, c'est exactement comme si on disait à quelqu'un qui a une tumeur cérébrale qu'il suffit de se bouger le cul pour guérir, ça n'a aucun sens

tous les travaux récents permettent de se dégager peu à peu de cette idée qu'on peut tout contrôler, l'énorme majorité de l'activité cérébrale est complètement inaccessible à la conscience, et donc complètement inaccessible à un quelconque changement, c'est une des raisons qui font que même après 30 ans d'abstinence alcool/tabac vous avez encore 30% de rechute et que le risque descendra jamais plus bas que ça

c'est un sujet qui me tient particulièrement à cœur parce que j'ai galéré pendant 10 ans avec des psychologues/psychanalystes et autres clowns qui cherchaient des raisons enfouies à mes phases dépressives, alors que depuis que j'ai un traitement tout roule

portez vous bien les potos

L'addiction, que ce soit aux drogues, au tabac, à l'alcool, au stero, au sexe etc etc etc, c'est ce petit démon qui est la toujours présent dans un coin de ta tete, et qui au moindre coup de blues, à la moindre faiblesse, te rappel qu'il est la!
 

heyachi

Well-Known Member
Entièrement d'accord, je n'ai jamais été réellement dépendant à quoi que ce soit pourtant le petit démon est toujours là à me tirailler.
 

heyachi

Well-Known Member
Le fait de se sentir "mieux", plus relax quand on est en cure ne doit pas être étranger à une certaine forme de dépendance. D'une certaine façon, les roro's procure un mieux-être dont il est difficile de se défaire.
Il n'y a qu'à lire les feed de certains newbies qui ont l'impression que le monde est à leur pied quand ils tournent à 500 mg/s de testo. J'imagine que l'on peut vite devenir dépendant de cette illusion...
 

xtop

Well-Known Member
Super topic,

@kgil , je te suis sur tout les points. Du choix de la trt ou mas et de tes bon résultats en low dose ... Faut juste avoir un bon lab.

À bientôt ;)
 

Publicité Stéroïdes

Haut